Google veut arrêter la prolifération des escrocs qui pullulent depuis de longues années sur le Web et a mené dernièrement quelques actions en justice contre des entreprises tentant notamment de vendre des profils Google Business, ainsi que des faux avis tout en promettant des classements en première position à leurs clients…

Bonne nouvelle : Google semble avoir décidé de sévir s’il estime que certaines agences de référencement vont trop loin dans des pratiques de manipulation malhonnêtes (entreprises considérées comme des « acteurs malveillants » par Google). C’est ce qui est arrivé à la société GVerifier Technologies, aux États-Unis, pour avoir vendu des profils Google Business – dont la création est gratuite – et également vendu de faux avis tout en promettant des classements en première page.

G Verifier a donc été poursuivi par Google pour pratiques déloyales, comme l’explique la société de Mountain View sur l’un de ses blogs : Aujourd’hui, nous intentons une action en justice contre des fraudeurs qui ont tenté d’escroquer des centaines de petites entreprises en se faisant passer pour Google par le biais d’appels de télémarketing. Ils ont également créé des sites Web qui proposent l’achat de fausses critiques, positives et négatives, pour manipuler les notes des profils d’entreprises sur Google Search et Maps. Cette pratique exploite les entrepreneurs et les petites entreprises – et enfreint nos règles sur les contenus trompeurs (…) Rien qu’en 2021, nous avons arrêté plus de 12 millions de tentatives de création de faux profils d’entreprise par des acteurs malveillants et près de 8 millions de tentatives de revendication de profils d’entreprise qui ne leur appartient pas. »

À Lire  Dompierre sur Besbre. Les sages se sont réunis

Et ce n’est pas la seule action de ce type, comme il l’explique également : « Plus tôt cette année, nous avons engagé une action en justice proactive pour arrêter un acteur malveillant qui a utilisé un réseau de sites Web frauduleux pour tromper les gens – en particulier les Américains plus âgés – avec des promesses de chiots sous »

À quand ce type de procès en France ?

Bien sûr, on rêve de voir Google intenter ce genre d’action en justice en France, où ce genre de fraude est aussi et malheureusement répandu, à l’instar de certaines agences de référencement (et pas toujours des plus petites !) qui se disent « Accrédité par Google » ou « SEO by Google Certified » pour vendre leurs arnaques. Vous n’avez qu’à jeter un oeil sur LinkedIn pour voir combien il y a de fraudeurs (heureusement, de très bonnes agences y sont aussi présentes, n’hésitez pas à revoir nos 4 vidéos qui vous donnent des pistes pour trouver une mauvaise agence SEO :N° 200, 201, 202 et 203)…

Et quand les agences de référencement elles-mêmes sont approchées par d’autres agences se faisant passer pour Google en promettant des meilleurs classements garantis sur des mots-clés concurrents (ou jamais écrits par qui que ce soit d’ailleurs, ce qui n’est pas mieux), c’est qu’il y a encore une étape supplémentaire qui a été franchi. Oui, ça se passe… Google est-il prêt à « faire le ménage » à ce niveau en France ? Pas si sûr malheureusement…

Le texte de la plainte déposée par Google contre la société G Verifier Technologies. Source : Google