( – Le 3 octobre, Google Canada a annoncé 2,7 millions de dollars en subventions Google.org pour aider les Canadiens à rester en sécurité en ligne et à créer des opportunités économiques plus inclusives pour les communautés autochtones de l’Ontario. Canada. Parallèlement à cette nouvelle, une étude Public First a été publiée par Google Reporting répercussions sur l’économie canadienne.

Pour aider à combler l’important écart en matière de compétences et d’éducation entre les populations autochtones et non autochtones du Canada, ComIT recevra plus de 1,3 million de dollars en financement de Google.org pour poursuivre son travail de formation des chercheurs d’emploi autochtones à de nouvelles carrières en technologie. ComIT Futures Recoding a été fondée en 2020 avec le soutien de Google.org pour fournir une formation informatique aux étudiants autochtones de tous les secteurs. Canada Le programme s’exécute virtuellement et couvre des sujets tels que Design Thinking, HTML, CSS, Javascript .NET, Python, React et Node.

« ComIT est ravi de recevoir le soutien continu de Google pour offrir une formation technologique gratuite aux étudiants autochtones du monde entier et accroître la représentation autochtone dans le secteur technologique du Canada », a déclaré le PDG de ComIT, Pablo Listingart. « Depuis l’annonce de Fures Recode 2020, plus de 1 600 étudiants autochtones se sont inscrits au programme et plus de 800 étudiants ont terminé ou sont inscrits.

Google annonce également de nouvelles subventions sur Google.org pour soutenir les efforts de lutte contre la sécurité et la désinformation en ligne. Selon l’étude, les Canadiens de moins de 25 ans passent en moyenne 7 heures en ligne chaque jour et 42 % des Canadiens ont vécu au moins un incident de cybersécurité pendant la pandémie de COVID-19, soulignant le nombre et la complexité croissants des cybermenaces pour Les Canadiens. . Actua recevra une subvention de Google.org de plus de 670 000 USD pour étendre son engagement. Autoriser Le projet Connect, qui donne aux jeunes issus de groupes vulnérables les compétences, la sensibilisation et la confiance nécessaires pour être cyber-intelligents.

« Nous sommes très reconnaissants à Google.org d’avoir financé notre projet cyber-intelligent qui permet aux jeunes d’explorer, de créer et de se connecter en ligne en toute sécurité », a déclaré la PDG d’Actua, Jennifer Flanagan. « Avec l’accélération rapide de la transformation numérique, les jeunes Canadiens sont plus que jamais en ligne. L’engagement de Google nous aidera à doter diverses populations de jeunes des compétences et de la confiance nécessaires pour évaluer de manière critique leurs interactions en ligne, éviter les menaces en ligne, utiliser la technologie en toute sécurité et participer à sa conception.

Afin d’aider à améliorer la culture des médias numériques au Canada, HabiloMédias recevra une subvention Google.org de plus de 670 000 $ pour développer et mettre en œuvre un programme national de formation en littératie des médias numériques pour soutenir les communautés sous-représentées. Le programme vise à aider les Canadiens à faire preuve d’esprit critique lorsqu’ils utilisent, créent et interagissent avec du contenu en ligne.

« Grâce à cette subvention de Google.org, nous sommes ravis de pouvoir offrir une éducation aux médias numériques à des personnes à travers le pays. Nous sommes ravis de travailler avec des partenaires communautaires pour aider davantage de personnes à participer en ligne en tant que citoyens numériques actifs et informés », a déclaré Kathryn Ann Hill, PDG de HabiloMédias.

Le cabinet de conseil indépendant Public First a également publié une nouvelle étude sur l’impact de Google sur l’économie canadienne aujourd’hui. Public First estime qu’en 2021, les outils de recherche Google, Google Play, YouTube, Google Cloud et Google Advertising ont contribué à générer 37 milliards de dollars en activité économique pour les entreprises, les organisations à but non lucratif, les éditeurs, les créateurs et les développeurs au Canada. Cela équivaut à environ 1,5 % du PIB, soit plus que la foresterie et l’aviation réunies.

« Le rapport d’impact économique 2021 de Google représente un point de basculement numérique pour le Canada et démontre la valeur et les opportunités qu’une présence numérique apporte aux créateurs et aux entreprises canadiennes à travers le pays », a déclaré Sabrina Geremia, vice-présidente et directrice nationale de Google Canada. « Alors que l’économie numérique évolue, nous continuons à nous engager pour l’avenir, notamment en renforçant les compétences numériques, en protégeant la sécurité en ligne et en luttant contre la désinformation.

À Lire  Une mission du Sénat appelle au retour de l'éducation civique

Les principales conclusions du rapport :

Le rapport examine comment les produits et services de Google ont aidé les Canadiens à trouver des informations faisant autorité, à améliorer leur productivité, à poursuivre leur apprentissage et à trouver un emploi. Le rapport complet est disponible ici.

La mission de Google est d’organiser les informations mondiales et de les rendre universellement accessibles et utiles. En tant que leader technologique mondial, les innovations de Google en matière de recherche et de publicité sur le Web ont fait de son site Web une propriété Internet dominante et de sa marque l’une des plus reconnaissables au monde. Google Canada a des bureaux à Waterloo, Toronto, Montréal et Ottawa, avec des employés travaillant dans les équipes d’ingénierie, de recherche sur l’IA, de vente et de marketing.

Google Philanthropy apporte le meilleur de Google pour aider à résoudre certains des plus grands défis de l’humanité en combinant financement, dons de produits et expertise technique pour aider les communautés mal desservies et autonomiser tout le monde. Nous travaillons en partenariat avec des organisations à but non lucratif et des entreprises sociales qui ont un impact significatif sur les communautés qu’elles représentent et dont le travail a le potentiel de créer un changement significatif. Nous voulons un monde meilleur et plus rapide, et nous croyons au soutien des organisations qui tirent parti de la technologie et appliquent une innovation évolutive basée sur les données pour faire avancer les choses.

ComIT est un organisme de bienfaisance enregistré offrant une formation gratuite en technologie de l’information et des opportunités de développement professionnel. Leurs cours sont dispensés par des professionnels de l’informatique travaillant dans des entreprises de premier plan et ont un programme soigneusement conçu pour garantir que les diplômés sont équipés pour répondre aux besoins du marché du travail immédiat. ComIT estime que la démocratisation de l’éducation et des opportunités est la voie à suivre. Les candidatures sont maintenant ouvertes pour le programme Recoding Futures de ComIT. Les candidats intéressés peuvent visiter ComIT.org pour s’inscrire.

Actua est la plus grande organisation de sensibilisation des jeunes en science, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM), représentant plus de 40 membres de collèges et d’universités. Chaque année, le réseau croissant d’organisations membres d’Actua engage plus de 350 000 jeunes dans 500 communautés à travers le pays dans des expériences d’apprentissage STEM TRANSFORMATIONNELLES qui renforcent les compétences essentielles et la confiance. Actua se concentre sur l’engagement des jeunes sous-représentés par le biais de programmes spécialisés pour les jeunes autochtones, les filles et les jeunes femmes, les jeunes à risque et les jeunes vivant dans les communautés nordiques et éloignées. Ses principaux partenaires financiers sont le gouvernement du Canada, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, la Fondation RBC, la Fondation Suncor Énergie, Protein Industries Canada, le Groupe Banque TD, la Fondation Toyota Canada, Enbridge, Microsoft Canada, la Fondation NCR et l’Impériale. Pour plus d’informations sur Actua, visitez actua.ca.

HabiloMédias, un organisme de bienfaisance canadien enregistré, est le Centre for Digital Media Education. Leur vision est que tous les Canadiens possèdent les compétences de pensée critique nécessaires pour interagir avec les médias numériques en tant que citoyens numériques actifs et informés.

Public First est un cabinet de conseil stratégique mondial qui aide les organisations à mieux comprendre l’opinion publique, à analyser les tendances économiques et à développer de nouvelles propositions politiques.

Pour plus d’informations : Wendy Mantonwmanton@google.com