Jamais vu. Le Qatar et la Chine viennent de conclure un accord historique d’approvisionnement en gaz naturel liquéfié (GNL) qui couvre… 27 ans. Il s’agit de « l’accord le plus durable de l’histoire de l’industrie du GNL », a déclaré lors d’une conférence de presse le ministre qatari de l’Energie, Saad Sherida Al-Kaabi, qui dirige également la société d’Etat Qatar Energy.

Comment le Qatar a réussi à se positionner sur la scène internationale

L’Asie, premier client du gaz du Qatar

Cet accord prévoit que Qatar Energy fournira quatre millions de tonnes de GNL par an au géant chinois Sinopec (China Petroleum and Chemical Corporation). Ils proviendront de son nouveau projet North Field East, l’une des composantes du champ North Field situé au nord du Qatar dans le golfe Persique à la frontière avec l’Iran. Ce champ colossal, également composé de North Field South, représente le cœur des réserves de gaz du Qatar, qui y investit massivement pour augmenter sa production de 60% et atteindre 126 millions de tonnes par an d’ici 2027.

Les pays asiatiques, notamment la Chine, le Japon et la Corée du Sud en tête, sont les principaux consommateurs de gaz qatari et ont l’habitude de signer des contrats à long terme avec l’émirat. Les exportations de gaz du Qatar se font principalement vers l’Asie (74% des exportations en 2021) contre 1,6% pour l’Allemagne, 1,2% pour la Pologne, 1,1% pour la France, 0,8% pour l’Espagne selon les chiffres du service économique de l’ambassade de France au Qatar.

Cependant, la Chine est le premier pays à conclure un accord d’approvisionnement pour la partie orientale de North Field. S’exprimant par vidéoconférence depuis Pékin, le président de Sinopec, Ma Yongsheng, a qualifié l’accord d' »historique », notant que « le Qatar est le plus grand fournisseur mondial de GNL et la Chine est le plus grand importateur ».

Il a également annoncé qu’il avait « officiellement » postulé en octobre 2021 pour une participation dans North Field South, actuellement dominé par les géants énergétiques occidentaux, à savoir ConocoPhillips des États-Unis, TotalEnergies de France et Shell du Royaume-Uni. Ces trois sociétés détiennent 25 % des parts du projet North Field South, laissant 75 % aux mains de Qatar Energy. L’acquisition par la Chine de North Field South « renforcera davantage les excellentes relations » entre Pékin et Doha, a déclaré Saad Sherida Al-Kaabi.

À Lire  Combiner. Nouvelle clinique d'ostéopathie à Vichy.

Le Qatar inaugure sa première centrale solaire avec TotalEnergies, son « premier partenaire international »

Les Européens plus frileux à signer des contrats à long-terme

Le gaz qatari est pourtant courtisé par les Etats européens, qui cherchent à compenser la perte progressive du gaz russe, qui avant la guerre en Ukraine représentait près de la moitié de la consommation du Vieux Continent.

Mais jusqu’à présent, les Européens n’ont pas réussi à augmenter de manière significative leur approvisionnement en provenance du Qatar, qui est déjà lié à ses clients asiatiques par le biais de contrats à long terme existants. En effet, l’Allemagne et d’autres pays ont jusqu’ici refusé de signer des contrats de très long terme avec l’émirat à la réputation sulfureuse, échaudé par le précédent de la perte du gaz russe sur lequel ils avaient misé massivement en tant que partenaire dont il dépendait.

Newsletter – Industrie & Services

Du lundi au vendredi, à 13h00, recevez l’essentiel de l’actualité sur

Inscription à la newsletter Industrie & Services

secteurs de l’industrie et des services

Créer un compte

Merci pour votre inscription !

Du lundi au vendredi, les dernières actualités du secteur

Dans votre boîte aux lettres à 13h.

Dernière étape : confirmez votre inscription dans le mail que vous venez de recevoir.

Inscription à la newsletter Industrie & Services

Pensez à vérifier vos spams.

A très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,

Inscription à la newsletter Industrie & Services

La rédaction de La Tribune.

Connexion à mon compte

Chaque jeudi, les dernières nouvelles.

Merci pour votre inscription !

Dans votre boîte aux lettres à 9h. M.

Vous êtes déjà inscrit !

Voulez-vous vous inscrire à la newsletter?

Réinitialisez votre mot de passe

Du lundi au vendredi, les dernières actualités du secteur

Email envoyé !

Dans votre boîte aux lettres à 13h.

je n’ai pas encore de compte