Fini l’ardeur de 20 ans ! Qu’arrive-t-il sexuellement aux hommes de plus de 40 ans? On vous dit tout !

Au fur et à mesure que la quarantaine s’installe, les hommes remarquent souvent une baisse de leur activité sexuelle. Différents facteurs sont à l’origine de ce changement au niveau sexuel.

Le stress

40 ans correspond à l’âge auquel le travail prend une part importante dans la vie des hommes. Ils doivent souvent faire face à un tournant professionnel, se retrouver avec plus de responsabilités et des décisions importantes à prendre.

Résultat ? Stress. Ce dernier peut même s’installer au point de provoquer un véritable burn-out. Or, il est bien connu que le stress, associé à la fatigue physique et psychologique, entraîne une diminution de l’activité sexuelle.

Pour y remédier, le sport, le yoga et les moments de détente sont indispensables. Tout comme un sommeil réparateur et une alimentation saine.

L’andropause

Autre facteur de perte d’appétit sexuel : l’andropause. Du grec andros, « homme », et pausis, « arrêt », l’andropause devrait plutôt s’appeler DALA : « déficit androgénique lié à l’âge ».

L’andropause est l’ensemble des symptômes physiologiques et psychologiques qui affectent les hommes à partir de 40 ans. Elle se manifeste par une diminution de la production de testostérone entraînant souvent une baisse de la libido.

L’andropause peut entraîner d’autres désagréments : troubles du sommeil, transpiration excessive, insomnie, prise de poids, décalcification, fatigue, etc. Bref, de mauvaises conditions pour une partie des jambes en l’air.

Troubles de l’érection

Parmi les effets les plus gênants de l’andropause pour les hommes, on trouve la dysfonction érectile. Celles-ci ont un impact très fort sur l’activité sexuelle masculine comme on peut l’imaginer.

À Lire  Tempête de sable : Comment s'en débarrasser en 5 astuces de nettoyage testées et approuvées par notre rédactrice

Seule solution : rencontrer un médecin pour se faire soigner. Cette aide peut être aussi bien psychologique qu’avec des médicaments ou des conseils pour un mode de vie plus sain.

En cas de dysfonction érectile, il est également important d’en discuter avec votre partenaire. Instaurer le dialogue pour mieux vivre ce changement d’activité sexuelle.

Le corps se transforme

Le cap de la quarantaine est également difficile car le corps commence à changer. Pour certains, ces changements sont source de complexes et entraînent une perte de confiance en soi qui va souvent de pair avec une diminution de l’appétit sexuel.

Le plus visible ? Chute de cheveux. Si certains vivent mal leur calvitie, d’autres au contraire s’y adaptent sans difficulté. Si un homme n’assume pas sa calvitie, il devra subvenir à ses besoins en fer, cuivre, zinc, silicium et vitamines. Ils peuvent également utiliser des lotions capillaires à base de minoxidil ou des comprimés de finastéride.

Lorsqu’ils atteignent la quarantaine, certains hommes commencent à prendre des pansements. Pas facile pour eux alors de se sentir sexy ! Pourtant, ils peuvent y remédier. Au programme : rééquilibrage sportif et alimentaire. Très souvent, un rendez-vous avec un nutritionniste permet de retrouver une alimentation saine.

Cet article vous a-t-il été utile ?