Genève : les sapins de Noël envahissent toujours les trottoirs

Genève: Des sapins de Noël encombrent toujours les trottoirs

Jusqu’à la fin du mois, la Mairie organise une collecte spécifique de sapins de Noël lancée par leurs propriétaires. Cela les encourage à être plus conscients.

Dans la vieille ville, les arbres de Noël attendent d’être abattus. Mais ils n’auraient pas dû être mis là.

« Noël a maintenant plus de trois semaines et il y a encore des sapins sur les trottoirs qui attendent d’être abattus », a déclaré un habitant des Pâquis. Dans d’autres quartiers également, des conifères desséchés jonchent la voie publique. Il y a deux raisons à cela : la collecte des rues n’est pas encore complète et certains habitants sont indisciplinés.

Ne pas jeter n’importe où

La collecte en ville de Genève durera jusqu’à fin janvier. « Les gens peuvent donc continuer à mettre le sapin de Noël », a déclaré Cédric Waelti, porte-parole du département de la Sûreté. Mais ils doivent le faire au bon endroit. En effet, un foyer, le chantier et la demande de la commune précisent : les épicéas doivent être laissés dans les poubelles, puis récupérés et recyclés dans la filière bois. « Tout au long de ce mois, le réseau routier opère quatre collectes spécifiques par semaine, avec deux camions affectés à cette tâche ».

30 tonnes de bois au final

Le communicant précise que les conifères laissés n’importe où dans l’espace public sont toujours propres. « Mais idéalement, les gens doivent se discipliner. Ils devraient également éviter de laisser des ornements ou des décorations sur le sapin de Noël lorsqu’ils le jettent. Ces décorations ne peuvent pas être recyclées avec du bois… »

À Lire  Strasbourg : le futur sapin de Noël de la place Kléber a été coupé

Entre le début de l’année et mardi dernier (17 janvier), la Municipalité a récolté 19 tonnes d’épinettes. D’ici la fin du mois, il s’attend à atteindre un total d’environ 30 tonnes.