Gardez votre cerveau en bonne santé grâce à ces conseils.

Votre cerveau est l’un de vos organes les plus importants. Il est responsable de tout, de vos pensées et sentiments à vos mouvements physiques.

En vieillissant, il est naturel que notre fonction cérébrale ralentisse. Cependant, il existe des moyens de garder notre esprit vif. Voici cinq erreurs que vous pouvez commettre pour garder votre cerveau en bonne santé :

Erreur n°1 :  Ne pas dormir suffisamment.

Erreur n°1 :  Ne pas dormir suffisamment.

Le sommeil est l’un des piliers d’une meilleure santé. Le manque de sommeil peut être une cause majeure de problèmes cérébraux. Lorsque vous avez du mal à dormir, cela peut empêcher votre corps de se reposer et de se réparer. Au fil du temps, vous pourriez être plus à risque pour votre système immunitaire, votre cœur et vos vaisseaux sanguins.

Il est important de se reposer suffisamment et de bien dormir pour éviter les problèmes cognitifs, tels que la difficulté à se concentrer et à prendre des décisions. Si vous ne dormez pas assez ou souffrez d’insomnie, il est important de consulter un médecin. Grâce à son analyse, vous pouvez déterminer la cause sous-jacente et mettre en œuvre un plan de traitement.

Erreur n°2 : Avoir un rythme alimentaire malsain.

Erreur n°2 : Avoir un rythme alimentaire malsain.

Tout comme manger des aliments sains aide tout notre corps à fonctionner correctement, cela aide également notre cerveau. Une alimentation riche en fruits, légumes et grains entiers est associée à une meilleure fonction cognitive, tandis qu’une alimentation riche en graisses saturées et en glucides simples est associée à des problèmes de mémoire.

La consommation de poisson est recommandée, au moins une fois par semaine : maquereau, saumon, sardines, etc. Choisissez des poissons gras riches en oméga-3, EPA et DHA. Un niveau élevé d’EPA réduit le risque de maladie d’Alzheimer et de dépression. Le DHA est le principal composant lipidique des neurones. Le poisson contient également du sélénium, qui aide à maintenir les cellules grises en bon état. Multipliez les résultats en respectant le nombre de vos portions et en maintenant l’équilibre des nutriments dans votre assiette.

Erreur n°3 :  L’isolement et la solitude.

Erreur n°3 :  L’isolement et la solitude.

L’isolement peut affecter la santé mentale. Des études ont montré que la solitude et l’isolement peuvent entraîner un déclin cognitif et même la démence. De plus, les gens sont des créatures sociales et le maintien de relations personnelles étroites est important pour le bien-être mental. Il est donc important que vous fassiez l’effort de rencontrer régulièrement d’autres personnes.

À Lire  8 astuces pour prolonger le bien-être des vacances de septembre

Il existe de nombreuses façons de le faire, notamment rejoindre un club ou une organisation, participer à des activités récréatives ou simplement passer du temps avec votre famille et vos amis. En prenant des mesures pour rester en contact avec les autres, vous pouvez aider à garder votre esprit en bonne santé et à prévenir l’apparition de la maladie mentale.

Erreur n°4 : Mener un mode de vie sédentaire.

Erreur n°4 : Mener un mode de vie sédentaire.

La plupart d’entre nous savons que l’exercice est bon pour notre santé physique. Mais saviez-vous que c’est bon pour votre cerveau ? L’exercice aide à améliorer le flux sanguin vers le cerveau et encourage la croissance de nouvelles cellules cérébrales. Un mode de vie sédentaire, en revanche, a été lié au déclin cognitif. Par conséquent, si vous voulez garder votre esprit vif et votre cerveau en bonne santé, il est important de marcher ! Même un exercice modéré peut affecter l’anatomie du cerveau et le fonctionnement du système nerveux. Faites une promenade, suivez un cours de yoga ou levez-vous simplement et étirez-vous pendant quelques heures.

En revanche, selon les résultats d’une étude publiée en décembre 2021 dans Aging, au lieu de démarrer une activité, différentes activités réduisent le risque de démence. De l’exercice à la cuisine, en passant par les cours de danse, le jardinage, le choix est immense.

Erreur 5 :  Ne pas mettre votre esprit au défi.

Erreur 5 :  Ne pas mettre votre esprit au défi.

La stimulation cérébrale est la clé pour garder votre esprit vif à mesure que vous vieillissez. Stimuler votre cerveau à travers des activités telles que la lecture, les images, l’étude et l’utilisation de ressources vous aidera à garder votre esprit actif et en bonne santé.

Les activités qui vous aident à élargir vos connaissances et vos relations sont également un excellent moyen d’apprendre de nouvelles choses. Par conséquent, faites de l’exercice pour réduire le risque de déclin cognitif, surtout si vous êtes déjà dans la soixantaine.

Conclusion :

Nous pensons souvent à tort que le plus grand facteur affectant notre santé cognitive est le vieillissement. Cependant, le choix des activités quotidiennes et notre alimentation peuvent affecter nos capacités cognitives, car elles sont responsables de notre bien-être. Prendre soin de sa santé, c’est aussi prendre soin de son cerveau.

* Presse Santé vise à diffuser l’information santé dans un langage accessible à tous. EN AUCUN CAS, les informations fournies ne peuvent remplacer les conseils d’un professionnel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez nos derniers articles gratuitement et directement dans votre boîte de réception tous les jours

don’t brain conseils de sagesse sains pour la prévention des dommages causés par la démence