Un amendement au projet de loi de finances (PNF), déposé par la majorité et soumis au vote ce week-end, prévoit de réclamer une participation financière aux travailleurs désireux de faire une formation. Le Conseil d’État planchera sur le mécanisme.

Par Aurélie Lebelle 10 décembre 2022 à 18.08.

A l’heure des bonnes résolutions pour 2023, quelqu’un pourra (enfin) commencer une formation en anglais, en codage ou – qui sait – en pâtisserie. Grâce au compte personnel de formation (CPF), où les droits à la formation future sont libellés en euros, il est depuis 2018 plus facile d’identifier le montant utilisable directement, sans passer par des intermédiaires.

À Lire  L'UE lance une mission de formation pour 15 000 soldats ukrainiens