Vous souhaitez obtenir votre permis de conduire ? Il est possible de le financer grâce au Compte Personnel de Formation (CPF). Trouver comment.

A partir de novembre 2019, les salariés peuvent utiliser leurs droits à la formation acquis pendant l’année de travail pour financer des apprentissages pour l’obtention de certaines catégories de permis de conduire.

Toutes les catégories de permis de conduire ne sont pas compatibles avec le CPF, les candidats doivent donc vérifier avant d’entamer leurs démarches s’ils pourront compléter leur formation de conduite grâce à un compte personnel.

Comment faire financer son permis de conduire grâce au CPF ?

Les salariés qui n’ont pas encore de permis de conduire ont désormais la possibilité de faire financer leur permis par le CPF. Pour que cette offre de financement soit acceptée, les candidats qui souhaitent faire financer tout ou partie de leur permis de conduire par un compte de formation professionnelle doivent remplir un certain nombre de conditions précises. Par conséquent, ces futurs titulaires de licence doivent :

En remplissant toutes ces conditions, le candidat pourra financer la formation au type de permis compatible de son choix grâce au compte personnel de formation.

Quels types de permis de conduire sont compatibles avec le CPF ?

Alors que la première catégorie de permis de conduire compatible avec le CPF que les candidats potentiels considèrent à juste titre est le permis B, de nombreuses autres catégories de permis de conduire peuvent être financées par le biais du CPF.

Ainsi, en plus du permis B (voiture), les candidats peuvent également utiliser leurs droits à la formation acquis pendant les années de travail pour financer des apprentissages pour l’épreuve théorique et pratique du permis :

À Lire  Test AVG Antivirus : notre avis sur la suite complète

Ainsi, certaines catégories de permis de conduire ne peuvent pas être financées par le compte de la formation professionnelle, comme le permis AM, qui permet la conduite de cyclomoteurs et de quadricycles légers, le permis B1, qui permet aux utilisateurs de conduire des quadricycles lourds, ou le permis des différents catégories moto (A1, A2 et A).

Les différentes catégories de formation au permis de conduire qui peuvent être financées par le CPF et celles qui ne sont pas compatibles démontrent que ces fonds sont avant tout destinés à aider le candidat à se développer professionnellement et non simplement à lui permettre de profiter d’une nouvelle forme de mobilité qu’il autrement n’aurait pas eu accès.

Que faire une fois l’examen du permis de conduire obtenu ?

Une fois qu’un candidat a réussi son examen de conduite, après que celui-ci a été entièrement ou partiellement financé par un compte personnel de formation, ces jeunes conducteurs doivent accomplir un certain nombre de démarches pour obtenir leur permis. La plus importante de ces étapes est peut-être l’exigence de fournir un permis de conduire. Il doit donc se rendre sur le site de l’ANTS ou sur un site agréé pour remplir sa demande de permis de conduire en vue de passer l’épreuve pratique. Une fois le processus terminé, l’utilisateur peut suivre les instructions de sa demande directement en ligne puis le processus de création de son document administratif. Il faut généralement deux à quatre semaines pour que le permis de conduire arrive dans la boîte aux lettres du propriétaire.