Interview de James Marshall, Vice President, Global Transport Services d’Expedia

C’est l’un des plus grands noms du tourisme, Expedia nous a accordé une interview exclusive. Son vice-président en charge des transports est revenu sur l’été, NDC, l’avenir du secteur du voyage et surtout le virage pris par l’agence de voyages en ligne. Depuis quelques années et surtout le changement de direction, Expedia souhaite aller chercher la croissance en fournissant des outils technologiques aux autres acteurs du secteur (les compagnies aériennes, les agences de voyages, les hôteliers…). Expedia est-il un GDS 3.0 ? Interview de James Marshall, le vice-président, Global Transport Services d’Expedia.

Entretien avec James Marshall, vice-président des services de transport mondiaux chez Expedia – DR

TourMaG.com – 2022 est-elle un retour à la normale pour Expedia ?

&#xD ;

James Marshall :]b Je suis plus dans le secteur aérien, nous constatons un retour des clients traditionnels. &#xD ;

&#xD ;

On n’est pas encore au même niveau de capacité aérienne qu’en 2019, mais ça revient bien et la demande est énorme. Nous sommes pleins d’optimisme car dès qu’une destination rouvre, les recherches des clients sont nombreuses. &#xD ;

&#xD ;

A long terme les questions ne manquent pas, mais à court terme on ressent une frustration au niveau des voyageurs qui ne demandent qu’à s’exprimer. &#xD ;

&#xD ;

Nous sommes optimistes quant à l’avenir, nous pensons que les gens voudront voyager, mais ce ne sera pas le grand boom. Tout le monde est un peu prudent lors de la planification.

&#xD ;

On n’est pas encore au même niveau de capacité aérienne qu’en 2019, mais ça revient bien et la demande est énorme. Nous sommes pleins d’optimisme car dès qu’une destination rouvre, les recherches des clients sont nombreuses. &#xD ;

Expedia : « Les voyageurs ont changé de destinations en fonction des prix des billets »

&#xD ;

A long terme les questions ne manquent pas, mais à court terme on ressent une frustration au niveau des voyageurs qui ne demandent qu’à s’exprimer. &#xD ;

&#xD ;

Nous sommes optimistes quant à l’avenir, nous pensons que les gens voudront voyager, mais ce ne sera pas le grand boom. Tout le monde est un peu prudent lors de la planification.

À Lire  Emperio Yachting Alliance: excellentie in zeilen beloond met de Luxury Lifestyle Awards

&#xD ;

TourMaG.com – Le Covid a changé le comportement d’achat et de réservation des voyageurs. Ils commandent à la dernière minute. Voyez-vous une projection de passagers dans les réservations ? &#xD ;

&#xD ;

James Marshall :

&#xD ;

« Nous nous voyons vraiment comme un fournisseur technologique »

En France, on observe qu’il y a encore une part importante de réservations qui sont prises à court terme. Par exemple, les billets vendus en juillet et août sont en grande partie pour des départs en septembre.

&#xD ;

Les responsables des compagnies aériennes n’ont quasiment aucune vision de l’évolution de la demande au cours des 6 prochains mois. Ils se demandent comment la situation va évoluer.

&#xD ;

Nous ne savons pas si la demande restera élevée en raison de la situation économique. Dans le même temps, la capacité n’augmente pas vraiment et les prix restent élevés.]b

&#xD ;

Notre conseil au client : vous voyez un bon prix, profitez-en.

TourMaG.com – Avez-vous observé d’autres changements de comportement ? &#xD ;

&#xD ;

James Marshall :

&#xD ;

Ils changent selon les moyens. &#xD ;

&#xD ;

Expérience voyageur : « Tout le monde a pris une très bonne leçon durant la pandémie »

C’est une observation intéressante et un reste de covid, se disant de profiter de la fenêtre ouverte pour partir.

&#xD ;

TourMaG.com – Expedia est surtout connu au niveau du grand public et des professionnels pour l’offre d’hébergement, quel est le transport pour le groupe ?

&#xD ;

James Marshall :

&#xD ;

La partie transport a toujours été une partie importante de notre offre fournisseur. &#xD ;

&#xD ;

Dans la partie BtoB, il y a une dimension qui prend de plus en plus d’importance : fournir du contenu aux acteurs du business, comme les agences de voyages, mais pas seulement.

&#xD ;

C’est pourquoi nous proposons aux compagnies aériennes une offre d’hébergement de leur côté, et proposons donc des packages. Nous intégrons les deux parties de l’entreprise.

TourMaG.com – Vous avez fait des annonces en mai à Las Vegas, notamment du côté de la technologie. Où es-tu ?&#xD ;

&#xD ;

James Marshall :

« Nous essayons de changer les politiques commerciales des compagnies, pour qu’il y ait en quelque sorte un standard »

&#xD ;

Nous intégrons désormais des solutions de paiement. &#xD ;

&#xD ;

A lire : Expedia Group : 59% des voyageurs prêts à payer plus pour un voyage éco-responsable

&#xD ;

En résumé, tous les services développés dans les divisions du groupe seront accessibles à tous nos partenaires. Nous nous voyons vraiment comme une plateforme technologique, en plus de la partie voyage et tourisme. &#xD ;

&#xD ;

Fournir de la technologie au B2B devient une partie importante d’Expedia. Nous avons l’ambition de croître aussi vite sur ce volet qu’en BtoC.

&#xD ;

TourMaG.com – Je ne sais pas si vous aimerez la comparaison, mais vous avez aussi muté comme GDS. Au début, ils étaient exclusivement dans la distribution de billets, faisant le lien entre les entreprises et les agences, pour devenir un fournisseur de technologie…