Pour venir en aide aux élèves maltraités en cette période de crise sanitaire, le gouvernement a décidé d’ouvrir un centre pour bénéficier de séances gratuites de psychologie. Les étudiants pourront bénéficier de 3 rendez-vous renouvelables de 45 minutes à la fois.

3 rendez-vous de 45 minutes renouvelable une fois

L’épidémie de ‘Covid-19’ a marqué la vie des Français pendant un an. Pendant cette période de mauvaise santé, les étudiants ont été traités d’une manière spéciale. Fermetures de collèges, cours à distance, perte de petits boulots

Pour les aider, le gouvernement a décidé de lancer « Santé Psy Etudiant », pour permettre aux étudiants de bénéficier d’un suivi psychologique gratuit.

Pour bénéficier de ce service, ils doivent s’inscrire sur le site et prendre rendez-vous avec un psychiatre près de chez eux. Il appartient au médecin traitant ou au service de santé universitaire d’orienter les étudiants vers des professionnels. Cette dernière est prise en charge par le système de chèque psychologique : « L’Université développe les frais et dépenses du gouvernement », précise le ministère de la Santé.

Plus de 1 200 psychologues se sont déjà portés volontaires pour participer au projet. Les étudiants peuvent obtenir 3 rendez-vous de 45 minutes renouvelables une fois.

La Cour des comptes favorable au remboursement des séances des psychologues

Ses rencontres avec le psychologue pourraient bientôt être rappelées. La Cour des comptes soutient la réforme de la psychologie libérale de l’Assurance maladie qui devrait être « généralisée au plus vite ». Elle préconise également le « dépistage » pour l’admission dans les centres de santé mentale (CMP).

À Lire  Taux variable d'assurance emprunteur choquant: que faire si mon prêt hypothécaire est à taux bloqué

L’intervention du médecin traitant doit être nécessaire pour que la consultation psychologique « se concentre sur le public privilégié ».

Pour les maladies plus graves, une « psychothérapie dispensée par un psychologue libéral » peut donc être prise en charge par la Sécurité sociale lorsqu’elle est prescrite par un médecin.

Des expérimentations sont actuellement en cours dans quatre départements : les Bouches-du-Rhône, la Haute-Garonne, les Landes et le Morbihan.

Actuellement, les séances réduites ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale. Seules les mutuelles peuvent rembourser plusieurs séances. Cependant, l’assureur doit avoir des contrats « très variés ».

& # xD;

Économisez jusqu’à 40 % sur votre assurance santé & # xD ;