Du fait de la suppression de la sécurité sociale étudiante en 2019, les étudiants n’ont plus à payer de cotisations et n’ont plus à passer par une procédure d’affiliation. Ceux qui s’inscrivent pour la première fois dans un établissement d’enseignement supérieur restent rattachés à leur régime d’assurance maladie antérieur (régime général, MSA, etc.), généralement celui de leurs parents. Etudiant étranger en France étudiant à l’étranger, cependant, vous devrez peut-être entreprendre des démarches. Quelles sont les astuces pour être bien rémunéré ?

A 18 ans, vous devenez ‘auto-assuré’. Dans les mois qui suivent votre anniversaire, votre CPAM vous enverra un courrier indiquant que vous êtes désormais assuré pour vos soins sur votre propre BSN. Il vous invite également à créer votre propre compte ameli.

Les réflexes à adopter pour être bien remboursé

A savoir : le nouveau compte Instagram « Mes conseils santé » apporte des réponses ludiques et interactives aux questions de santé que les jeunes peuvent se poser. Abonnez-vous au compte Instagram « Mes conseils santé »

Les cas où des démarches sont à accomplir

de l’assurance maladie.

A noter : vous pouvez souscrire à une complémentaire santé pour les remboursements au titre de l’Assurance Maladie. Le financement est possible.

.

Etudiant étranger, vous venez étudier ou étudier en France ?

Vous allez étudier en Europe, votre protection santé varie selon le pays où vous vous rendez. Avant de partir, demandez la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM). En savoir plus sur votre situation pour mieux préparer votre séjour

À Lire  Pension : quelle mutuelle choisir ?