Étapes pour éviter de tomber

Gare à la sédentarité!

Gare à la sédentarité!

Ne pas bouger provoque une fonte musculaire qui favorise la perte d’équilibre. La médecine? Rester actif! « Pratés régulièrement, les exercices physiques d’équilibre, de renforcement musculaire et d’endurance ont prouvé leur efficacité en prévention », assure le Pr François Puisieux, gériatre spécialisé en équilibre et marche.

Son conseil : « Cet exercice doit être accompagné d’une alimentation variée et suffisante, avec un supplément de vitamine D en hiver. »

Lire aussi > Fit : maintenir un bon équilibre

Vue et audition sous contrôle

Une bonne vision est importante pour savoir où l’on va, d’où l’importance d’un suivi ophtalmologique régulier. L’ouïe est également importante. « Entendre moins bien augmente la chute car il faut se concentrer davantage pour voir ce qui l’entoure, ce qui limite l’attention dans la marche », précise le Pr Puisieux. Les lunettes et les appareils auditifs réduisent le risque de chute.

Lire aussi > Nouveau plan de protection contre les chutes : visez à rester à la maison plus longtemps et à sauver 2 000 vies chaque année

Prudence avec les médicaments

Prudence avec les médicaments

Les Français consomment beaucoup de somnifères et d’anxiolytiques, souvent de manière inappropriée. « Ces médicaments sont clairement les plus perturbateurs pour l’équilibre, surtout la nuit, car ils diminuent la vigilance. » La famille des benzodiazépines qui agissent comme relaxants musculaires augmente également le risque.

Les diurétiques et les antihypertenseurs doivent également être surveillés.

Lire aussi > Médecine : quelle différence avec l’âge ?

Un chaussage qui tient la route

Un chaussage qui tient la route

Des pantoufles et des mules confortables pour la maison ? Peut-être, mais rien de tel que de dévaler les escaliers sur ton cul ! Une bonne chaussure doit maintenir le pied à l’avant comme à l’arrière, avec un talon de 2 à 3 cm de large. Le conseil est également valable pour les chaussons.

Lire aussi > chaussures d’été : faites de la mode et de la santé des pieds une poésie

Attention à la lumière pour éviter de tomber

Attention à la lumière pour éviter de tomber

Un éclairage inadéquat rend difficile une évaluation correcte de l’environnement. N’hésitez pas à ajouter des luminaires dans les couloirs, escaliers, autour du lit, allée de jardin. A ceux qui se réveillent la nuit sans allumer la lumière pour ne pas réveiller leur partenaire, le professeur Puisieux conseille de garder une lampe torche à portée de main. Une grande aide.

Lire aussi> Qu’est-ce que la lumière pour vos yeux ?

Le smartphone dans la poche

Le professeur Puisieux le qualifie aisément de « mal du siècle » : « Tout le monde a tendance à se déplacer en se concentrant davantage sur son ordinateur portable que sur ses pieds, ce qui provoque de nombreuses chutes. Plus on vieillit, plus c’est difficile à partager. Votre attention : une chose à la fois !Pour se déplacer, mieux vaut se projeter, téléphone en poche.

Ni tapis, ni fil dans le passage pour ne pas perdre l’équilibre

Trébucher sur le tapis n’est pas qu’une expression. Il est préférable de fixer la moquette au sol (avec du ruban adhésif double face dont l’efficacité sera vérifiée régulièrement) ou de la retirer complètement pour qu’elle n’aille pas… jusqu’à la moquette.

À Lire  8 conseils pour un cœur en bonne santé - Révélé

Même prudence avec le câble électrique ou le téléphone. De l’autre côté de la pièce, le tuyau d’arrosage dans le jardin… Des études montrent que les personnes âgées sont particulièrement concernées par ces conseils car leur domicile est souvent encombré (jeter est difficile), et elles ont tendance à brancher plusieurs appareils sur la même prise au lieu de faire de l’électricité travailler. .

La baignoire en toute sécurité

La salle de bain est LE lieu des glissades, savon, shampoing et sols mouillés obligent.

Les baignoires qui nécessitent un lève-jambe sont les endroits les plus courants pour tomber, souvent sans possibilité d’appeler à l’aide.

Une bonne idée : équipez-vous de tapis antidérapants à l’extérieur et à l’intérieur de la baignoire ou de la douche, voire d’une planche de bain pour entrer dans la baignoire en position assise.

Lire aussi> Rendre la salle de bain attrayante et confortable

Se faire aider si nécessaire

Un escabeau ou un tabouret pour changer l’ampoule et laver les vitres ? Le rock n’existe pas, c’est un classique. « Mieux vaut se faire aider pour ce geste à risque », insiste le professeur Puisieux.

Dans la cuisine, pour éviter d’avoir à se pencher pour ranger les objets du dessus, placez ce qui est souvent utilisé à portée de main et réservez les placards du haut et du bas à ceux qui ne sont pas nécessaires.

Lire aussi > Comment concevoir une cuisine fonctionnelle et confortable

Et choisir des appuis stables!

La poignée de la porte de la salle de bain ou du chariot à roulettes ne fournit pas un support sûr pour se lever ou se tenir. Des meubles peuvent être placés dans le passage s’ils sont suffisamment stables pour s’y appuyer. Mettez des mains courantes sur les escaliers, y compris certaines marches.

Lire aussi > Décorez votre maison : 6 idées pour l’améliorer à la maison

Un plan antichute

Chaque année, plus de 100 000 personnes de plus de 65 ans sont hospitalisées après une chute et près de 10 000 en meurent. Le nouveau plan anti-chute du gouvernement vise à réduire ce nombre de 20% d’ici 2024.

Au-delà des conseils sur l’aménagement des logements et l’activité physique, ce plan triennal (2022-2024) met l’accent sur l’assistance technique (réhausseurs de toilettes, etc.) et la téléassistance (boitiers connectés).

Lire aussi > Nouveau plan de protection contre les chutes : visez à rester à la maison plus longtemps et à sauver 2 000 vies chaque année

Si vous tombez…

Prenez le temps d’évaluer la situation et de reprendre patience. Appeler à l’aide. Si vous le pouvez, mettez-vous sur le ventre, puis à quatre pattes et approchez-vous d’un meuble stable pour le soutenir.

Soyez attentif aux symptômes (douleurs, gêne, gonflement articulaire, hématome) qui peuvent survenir dans les heures qui suivent et il convient de consulter au cabinet ou, pour commencer, par téléconsultation.

Avec le professeur François Puisieux, chef du centre de gérontologie du CHU de Lille.

Vous aimez cet article ? Cet été, profitez de notre offre d’abonnement à prix réduit pour partager ensemble bonne humeur, conseils santé, bons plans et infos incontournables ! Avec notre Health Time & Bonheur, prends soin de toi.