Les conséquences d’une erreur de carburant à la pompe seront différentes selon que vous mettez du gasoil dans un moteur essence ou de l’essence dans un moteur diesel. Mais ils changent également si vous vous rendez compte rapidement de votre erreur ou si vous ne réalisez que vous avez fait une erreur que lorsque vous avez fini et commencé à conduire. Voici les conséquences et les solutions si vous rencontrez ce problème.

Conséquences d’une erreur de carburant à la pompe: de l’essence dans un moteur diesel

Si vous mettez par erreur de l’essence (super sans plomb 95/98) dans votre véhicule diesel, vous aurez un sérieux problème. En effet l’essence a un pouvoir décapant qui va attaquer la couche protectrice déposée par le gasoil et nécessaire au fonctionnement du système d’injection propre aux moteurs diesel. Vous pourrez toujours rouler si vous n’avez pas mis plus de 3% d’essence dans un moteur à rampe commune (HDi, DCi, TDi, CDi, CRDi…) ou si vous n’avez pas dépassé 10% d’essence pour les autres types de moteurs . (même 15% en hiver). Dans ce cas, la voiture fera des secousses, des hoquets et vous pourrez entendre des sons comme un clic du moteur, sous le capot. Par conséquent, la conduite est fortement recommandée.

Conséquences d’une erreur de carburant à la pompe: du diesel dans un moteur essence

L’erreur de mettre du diesel dans un moteur à essence est rarement commise, car la plupart des pompes ont des buses de diesel dont le diamètre est supérieur à celui du réservoir des véhicules à essence. Mais si cela vous arrive et que vous reconnaissez rapidement votre erreur, c’est-à-dire avant que vous n’ayez plus de 10% de gasoil dans votre réservoir, votre voiture devrait quand même pouvoir rouler. Il se branlera et fumera, mais néanmoins il fonctionnera jusqu’à ce que, progressivement, il revienne à son comportement normal. Pour accélérer sa « rémission », rajoutez de l’essence le plus tôt possible afin de réduire la quantité de gasoil dans le réservoir. En revanche si la quantité de gasoil introduite dans le réservoir est supérieure à 10%, il sera nécessaire de vidanger le réservoir sous peine de détériorer le moteur.

À Lire  Top 5 des choses à savoir avant d'acheter une voiture d'occasion

Solutions en cas d’erreur de carburant

Les erreurs de carburant à la pompe sont de plus en plus rares car les voitures sont désormais équipées de manchons de réservoir qui ne s’adaptent qu’à la bonne buse sur la pompe. Cependant, si cela vous arrive, dès que vous vous rendez compte de votre erreur (alors que vous faites encore le plein), arrêtez immédiatement de faire le plein. Surtout, ne redémarrez pas le moteur. Même si comme nous l’avons vu une très petite quantité de mauvais carburant peut être tolérée, il est fortement déconseillé de mettre le contact pour ne pas endommager gravement la pompe à injection et le moteur. D’autant plus qu’il est impossible de déterminer le pourcentage de mauvais carburant dans le réservoir. Sans oublier qu’un mélange de gasoil et d’essence est hautement inflammable et donc il y a un risque d’explosion.

Vous devez donc déplacer votre véhicule en le poussant (pour ne pas bloquer les autres usagers à la pompe). Vous pouvez alors appeler un réparateur. Notez qu’il peut être plus simple de signaler d’abord votre erreur à la station-service, dont certaines sont équipées du matériel adéquat pour vider le réservoir.

Si vous avez redémarré sans vous rendre compte de votre erreur, garez-vous et coupez votre moteur dès que possible et ne redémarrez pas votre véhicule. Appelez immédiatement un dépanneur ou contactez votre assurance pour voir si vous pouvez bénéficier d’une assistance et emmener votre véhicule chez un garagiste. Certains contrats d’assurance couvrent les pannes et l’assistance dues à un mauvais carburant. Dans les faits seul un professionnel pourra intervenir pour vidanger ou siphonner le réservoir et le circuit de carburant (si vous avez démarré le moteur) à l’aide d’appareils spécialisés. En moyenne, le coût de cette réparation varie entre 150 et 200 euros (selon le véhicule, la quantité de carburant…). Selon les situations, il peut même être nécessaire de réaliser un contrôle complet du véhicule, ce qui sera bien entendu beaucoup plus onéreux.

Si vous craignez de refaire cette erreur, vous pouvez trouver des adaptateurs spéciaux dans le garage et dans les garages automobiles pour les mettre sur l’ouverture du réservoir et vous permettre de mettre le bon pistolet au niveau des pompes.

Par la rédaction de l’agence HREF