En 2002, la reprise des voyages d’affaires a été « dynamique », « incontestablement supérieure aux attentes » malgré un début d’année influencé par Omicron.

& # xD;

Selon le baromètre Epsa, en fin d’année, Travel & amp; Le coût devrait atteindre au mieux 25,8 milliards d’euros, soit 86% de 2019. En 2023, Epsa estime qu’on pourra atteindre entre 76 et 100% des niveaux pré-pandémiques.

& # xD;

Mais les prévisions sont difficiles car l’inflation et l’urgence climatique s’incarnent en partie. & # xD;

& # xD;

L’inflation déjà. Si pour l’instant il n’y a pas de frein à la reprise, il y a de l’inquiétude. & # xD;

& # xD;

À Lire  École de retraite Église Saint-Gervais, Paris Paris