Dans le numéro 190, nous nous sommes longuement consacrés aux îles, en nous demandant pourquoi elles nous fascinent tant, en plus des cinéastes, des philosophes ou des artistes. Ci-dessous, nous résumons les étapes de cette grande recherche.

Ruben Östlund : « Quoi de mieux qu’une île pour tout foutre en l’air ? »

Sans filtre » de Ruben Östlund : la croisière s’enlise

Le réalisateur investit l’île comme un faux décor avec Origins of Evil, un parcours familial tourné à Porquerolles. Faire connaissance.

Sébastien Marnier : « L’île est un territoire à la fois protecteur et dangereux. »

Le réalisateur américain, dont l’effronté blockbuster Everything, Everywhere, Everything at Once est sorti cet été, a signé avec son collaborateur Daniel Kwan en 2016 pour un film insulaire brillant et sans faille, Swiss Army Man, dans lequel un naufragé (Paul Dano) se lie d’amitié avec un cadavre. (Daniel Radcliffe).

Daniel Scheinert : « En pleine nature, l’esprit et le corps deviennent bizarres. »

Le réalisateur, né à Ajaccio, interroge la mémoire collective corse dans de nombreux films tragiques – Les Apaches, Une vie violente. Il prépare son quatrième long métrage, une adaptation du roman À son image de Jérôme Ferrari.

À Lire  Synthèse des principales actualités économiques du jeudi 8 septembre 2022

Thierry de Peretti : « Pour moi, l’île n’est pas déserte, elle n’est pas un paysage, elle est le monde.  »

Hector Manuel (réalisateur)

Avec son collectif Bajour, Hector Manuel crée L’Île 2021, spectacle iconoclaste sur une île imaginaire, satire burlesque de nos fantasmes venus d’ailleurs.

Hector Manuel : « L’île me semblait une allégorie pertinente pour parler de notre génération désireuse de déconstructions »

Professeur de géographie à l’université de Bretagne occidentale, Louis Brigand a publié Need for Islands (Stock) en 2009. Il nous a contacté depuis l’archipel de Saint Pierre-et-Miquelon, où il tourne un film sur les homards.

Louis Brigand : «  Les îles sont de vraies laboratoires »

Guillaume Monsaigeon (philosophe)

En 2019, il est le commissaire, avec Jean-Marc Besse, de la riche exposition Le Temps de l’île au Mucem de Marseille.

Guillaume Monsaigeon : « On peut parler d’îles recolonisées par la télé-réalité »

Jean-Gabriel Ganascia (philosophe et informaticien)

Dans sa vidéo de présentation de son métaverse en octobre dernier, Mark Zuckerberg s’exprimait devant un paysage d’île déserte. Le philosophe et informaticien Jean-Gabriel Ganascia, président du comité d’éthique du CNRS, explique ce qui est à la base de cette analogie entre l’île et le monde virtuel.

Jean-Gabriel Ganascia : « L’idée de Zuckerberg, c’est qu’il pourrait y avoir un seul grand métavers qui fusionnerait tous les autres »

C’est une aventure sans fin : au cinéma, en cartes ou en mots, en mythes ou en philosophie, on ne ferait jamais le tour de l’île. Nous explorons la manière dont le cinéma a tenté de fixer le riche paysage imaginaire de l’île à travers plusieurs attachements (le paradis, la nature ou encore la terre promise), en deux temps.

La tentation de l’île au cinéma (partie 1)

La tentation de l’île au cinéma (partie 2)

Retrouvez l’édition été 2022 ici.

Retrouvez le numéro d’été 2022 ici.