Après la première phase d’essais en 2022, 15 autres collèges ont rejoint le système de protection sanitaire gratuite pour les filles mineures dans les établissements d’enseignement.

Une nouvelle dimension

les collèges participent au processus

En janvier 2022, le Département a distribué des protections de temps de lavage, une tasse et une serviette à 20 lycées pour répondre au problème de l’infertilité et ses effets sur les collégiennes.

Cette année, 15 collèges ont rejoint le système dans tout le département. Au total, plus de 15 000 étudiants sont désormais concernés par la campagne de communication du Département. Au cours de la dernière année, ce dispositif a permis aux jeunes de parler de cette problématique et de répondre à des besoins et des situations qui n’étaient pas toujours évoqués.

La proximité et la solidarité pour lutter contre la précarité menstruelle

En plus d’ouvrir largement l’accès aux protections gratuites et lavables, le Département a choisi d’être proche de cette campagne 2022-2023. Depuis septembre, elle fait appel à l’association Passerelle, qui est à Angers, pour confectionner des culottes menstruelles et des vêtements lavables. Quatre collèges du Maine-et-Loire ont déjà passé commande auprès de l’association. Spécialisée dans l’accompagnement des personnes en difficulté, elle assure, entre autres, des travaux de couture depuis près de 30 ans.

Avec le soutien financier du Département, 4 allocataires du RSA ont pu suivre un stage de couture et faire le premier pas vers l’emploi en signant des contrats d’intérim. L’impact de l’unité qui reflète l’action quotidienne du Ministère.

À Lire  Neuf manières de prier avec son corps selon saint Dominique