La série Les Amateurs, disponible sur Disney+, réunit pour la première fois à l’écran François Damiens et Vincent Dedienne, un duo plus complice que jamais dans la ville. Les comédiens se voient confier le micro.

Les six épisodes de la comédie d’action Les Amateurs sont disponibles sur Disney+.

AlloCiné : Pourquoi avez-vous voulu faire cette série ?

François Damiens : Vincent ! C’est vrai, je rêvais de travailler avec Vincent. Nous ne nous sommes jamais rencontrés auparavant. Nous ne nous sommes même pas parlé au téléphone. On s’est découvert le premier jour, et au bout de quelques jours on s’est dit tous les deux : « En fait, si ça n’avait pas collé, ça aurait été l’enfer ! », on n’y a pas pensé.

Vincent Dedienne : Souvent tu fais un film avec quelqu’un, ça se passe bien et tu es content de l’avoir fait, d’avoir joué avec cette personne. J’ai très envie de retravailler avec François.

François Damiens : On aimerait avoir une suite. C’est formidable lorsque vous aimez votre travail et que vous pouvez le partager avec un ami. C’est stupide qu’on soit payé pour ça.

Vincent Dedienne : Il faut rendre l’argent !

Ça a dû être difficile de garder mon sérieux sur le plateau. Vous souvenez-vous de fous rires mémorables ?

Vincent Dedienne : Celui avec Anne Benoît est vraiment mémorable car il a duré des heures. Eh bien, je ne sais pas combien de temps cela a pris, mais nous ne pouvions pas continuer du tout. Nous étions coincés à rire.

François Damiens : C’était surtout en dehors des enregistrements. Il y a aussi d’autres personnages de la série qui nous font rire. Surtout l’acteur belge, Peter Van den Begin, avec un grand accent.

À Lire  La reine de beauté est décédée à l'âge de 21 ans lorsqu'elle a commencé sa carrière solo

Vous évoquez Anne Benoît, mais vous jouez aussi avec Fanny Sidney (Dix Pour Cent, Hippocrates). Comment était-ce de travailler avec elle ?

François Damiens : Ce n’est pas du travail !

Vincent Dedienne : Pas besoin d’essayer, c’est comme François. Parfois, quand nous étions fatigués, nous ne savions pas vraiment quoi jouer ni comment jouer. François disait toujours : « Attends, regardons-nous dans les yeux et ça ira ». C’était la même chose avec Fanny. Il suffisait de la regarder dans les yeux pour déclencher le sentiment d’amour. Et elle est géniale en dehors du travail. Elle est drôle, pleine d’esprit, intelligente…

Quel est votre plus beau souvenir de ce tournage ?

François Damiens : Parachutisme. On avait vraiment peur car Vincent avait une mauvaise ouverture au départ, et j’étais juste au-dessus de lui. J’ai eu la peur de ma vie. Nous nous sommes embrassés quand nous avons atterri, c’était incroyable.

Vincent Dedienne : Vari sur le plateau !

François Damiens : Au début, nous pensions voler en tandem, mais en réalité nous avons volé seul après l’entraînement. La chute libre, je n’ai jamais fait ça de ma vie. 240 ou 250 km/h à 5000 m d’altitude !

Retrouvez François Damiens et Vincent Dedienne désormais dans Les Amateurs sur Disney+.