Manger rapidement dans un coin du bureau ou dans l’appartement 10 minutes entre deux rendez-vous peut provoquer de légers désagréments digestifs. Des solutions douces pour améliorer votre digestion avec un médecin-nutritionniste et un spécialiste de l’aromathérapie.

« Le stress est l’ennemi numéro un d’une bonne digestion », prévient Elske Miles. « Pour bien digérer, il est important de manger dans de bonnes conditions. »

Contre les spasmes : les huiles essentielles

En massage : mélanger 5 gouttes d’huile essentielle de petitgrain d’orange amère (feuille HE Citrus aurantium) dans une petite quantité (la paume de la main ou une cuillère à café) d’huile végétale d’amande douce.

« Appliquez ce mélange au niveau du nombril et effectuez un massage circulaire sur le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre. Commencez par le nombril et étalez les cercles petit à petit jusqu’à couvrir tout le ventre », explique l’aromathérapeute. A faire au lit avant de s’endormir.

Contre un transit paresseux : des plantes

Le gingembre, les graines de fenouil, la menthe poivrée et le curcuma ont des propriétés « grignotantes » et anti-inflammatoires pour la muqueuse intestinale. Ces plantes coupent l’appétit et stimulent les sécrétions salivaires, gastriques, intestinales et pancréatiques, favorisant ainsi une bonne digestion. Il est possible de les consommer en infusion ou en décoction.

La recette : Cette boisson « bonne digestion » se prépare pour la journée. Boire une tasse 20 minutes avant chaque repas.

Mettez une cuillère à café de gingembre frais râpé et une demi-cuillère à café de graines de fenouil dans un demi-litre d’eau que vous ferez bouillir 10 minutes à couvert.

Hors du feu, ajoutez une cuillère à café de feuilles de menthe séchées. Laisser infuser 5 minutes.

Pour l’équilibre intestinal : la monodiète

Le monorégime permet un nettoyage rapide de l’organisme et l’élimination des toxines qui s’y accumulent. « Un seul et unique aliment sera consommé au cours d’une journée, une fois par semaine ou une fois toutes les deux semaines. L’avantage ? L’organisme digère très rapidement les aliments consommés.

Comment faire ? Choisissez un aliment de saison, comme les pommes à l’automne. Ensuite, vous pouvez le cuisiner de différentes manières. « Par exemple, râpez la pomme, ajoutez de la cannelle en poudre, du gingembre, faites-la cuire en compote », explique le spécialiste. Il ne faut pas se limiter à la quantité. »

Une posture de yoga qui soulage les ballonnements

Allongez-vous sur le dos. Placez vos jambes droites contre le mur, la plante de vos pieds face au ciel. Placez une main sur votre poitrine et l’autre sur votre ventre. Concentrez-vous sur votre respiration : elle doit être ventrale. Cela signifie que seule la main qui est placée sur le ventre doit bouger pendant l’inspiration et l’expiration. Restez dans cette position pendant dix minutes. A faire avant le repas.

À Lire  Perdre du poids rapidement et durablement : ces conseils vous aideront

Pourquoi ça marche ? Cette posture réunit toutes les conditions pour préparer l’organisme à une bonne digestion.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, accompagner ce moment de détente favorable à la digestion en diffusant (dans un diffuseur d’huiles essentielles à ultrasons) 10 gouttes d’huiles essentielles de gingembre et 10 gouttes d’HE de poivre noir ajoutées à l’eau de l’appareil. .

Abonnez-vous à la Newsletter Top Santé pour recevoir gratuitement les dernières actualités

2/9 –

Ne buvez pas trop pendant le repas. L’excès de liquide en mangeant, d’une part, va gonfler l’estomac et le ventre, et d’autre part, il va diluer les enzymes digestives et ralentir la digestion. Donc un petit verre ou deux c’est bien, mais pas plus. En revanche, il est important de boire régulièrement de petites quantités dans la journée pour bien drainer et faciliter le transit.

3/9 –

Mangez lentement Parfois, nous oublions dans nos vies bien remplies, mais prendre le temps de manger est essentiel. Vous devriez éviter de manger en marchant ou, pire encore, en parlant de sujets en colère. Le cerveau a besoin de comprendre que vous mangez pour démarrer le processus de digestion. Le stress, au contraire, le bloque. Si vous êtes nerveux avant de manger, Annie Casamayou, naturopathe, conseille de faire quelques respirations abdominales profondes avant de prendre les premières bouchées.

4/9 –

Préparer la digestion avec les huiles essentielles L’essence de bergamote (HE Citrus bergamia zest) favorise le processus digestif en augmentant les sécrétions des sucs pancréatiques. « Les plantes aromatiques ont de nombreuses vertus. Et, lorsqu’elles sont distillées, leur efficacité est encore plus grande, car elles sont plus concentrées en principes actifs. » Versez 2 gouttes d’huile essentielle de bergamote (écorce) dans une cuillère à café d’huile d’olive ou de miel. Consommez ce mélange trois fois par jour, 10 minutes avant les repas. En cure de 10 jours aux changements de saison. « Cette huile essentielle calme et prépare la sphère digestive de la manière la plus douce possible », précise l’aromathérapeute. Ne dépassez ni la dose ni la durée d’ingestion pour la cure.