Posté

14/11/2022 à 19h35, Mis à jour le 14/11/2022 à 19h35

NOTE – Sur le modèle des premiers secours, la notion de « derniers secours » est désormais normalisée en France. En quelques heures, il donne les clés aux mourants. Nous avons assisté à l’une de ces réunions.

Tout le monde connaît le secourisme, la formation donnée partout dans le monde pour bien réagir face à une personne en danger. Voici la dernière aide. En quelques heures seulement, cette formation gratuite d’accompagnement en fin de vie vous apprendra « tout ce que vous pouvez faire » quand vous pensez « qu’il n’y a rien d’autre à faire ».

Last Aid, né en 2015, existe déjà dans une vingtaine de pays. Le concept est actuellement en cours de développement en France. Son créateur, Dr. Georg Bollig, médecin en soins palliatifs, est également médecin urgentiste avec une expérience en secourisme. Faire le pont entre les gestes qui sauvent et l’accompagnement des mourants était déjà au cœur de la pensée du père fondateur du secourisme, Henry Dunant. Lors de la bataille de Napoléon contre Solférino, ce dernier comptait autant sur les blessures que sur la mort. « C’était un cœur brisé et meurtri qu’ils respiraient, sans que personne ne bouge ou n’écoute », a déclaré le fondateur…

Cet article est réservé aux consommateurs. Vous avez 84% pour le savoir.

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà enregistré?

À Lire  Le site Mon compte formation passe sur FranceConnect+ : comment utiliser le nouveau système