Un vol de la Tunisie vers l’aéroport de Nantes en France a eu des problèmes à l’atterrissage ce samedi 1er octobre. L’incident a provoqué un véritable embouteillage dans le ciel nantais.

Un vol Transavia en provenance de l’aéroport de Djerba en Tunisie a eu des difficultés à atterrir à l’aéroport de Nantes ce samedi 1er octobre, vers 13h45, rapporte le journal Ouest France.

Après cet incident, le Boeing 737 de Transavia a dû être arrêté sur la rampe d’accostage. Selon la compagnie, les passagers qui se trouvaient à bord de ce vol ont été pris en charge. Sauf que l’incident a bloqué les départs et les arrivées à cet aéroport pendant deux heures.

Le même journal explique que le caoutchouc de la partie avant de l’avion de la filiale d’Air France a explosé. Suite à cet incident, qui n’a heureusement fait aucun blessé, le Bureau d’enquête et d’analyse de la sécurité de l’aviation civile (BEA) a lancé une enquête pour déterminer les circonstances.

Aéroport de Nantes : deux heures de vols perturbés

L’immobilisation de l’avion sur la rampe d’accès a provoqué des perturbations sur d’autres atterrissages et décollages programmés sur l’aéroport de Nantes. Aucun décollage ou atterrissage réel n’a été possible pendant que l’avion était en place.

En conséquence, l’aéroport a été contraint de détourner plusieurs vols prévus pour le début de l’après-midi de cette année ce samedi. Les vols réguliers ont été détournés vers les aéroports de Rennes, Paris-Charles-de-Gaulle et Brest.

Les passagers de plusieurs compagnies aériennes, dont Volotea, Air France, Vueling et Transavia, ont été priés d’attendre que la situation évolue. De plus, tous les départs ont été reportés à la fin de la journée ou à demain, dimanche 2 octobre.

À Lire  Responsable de Google Travel au Skift Global Forum 2022

Le vol vers Bastia, dont le départ est prévu à 13h45, a été reporté à demain, dimanche. Après une fermeture de deux heures, le trafic aérien de l’aéroport de Nantes a commencé à reprendre progressivement vers 16 heures.