&# xd ;

Il suffit de s’en convaincre en regardant les efforts déployés dans ce domaine par les jeunes pousses qui récoltent des fonds auprès des business angels et des VC : la plupart disposent d’un site techniquement bien optimisé, d’un blog riche et d’un contenu qui répond également aux attentes des visiteurs. et les moteurs de recherche.

&# xd ;

L’autre secret de gloire à notre époque réside dans la complémentarité des actions : SEO-SEA-Social Ads, par exemple, est un formidable triptyque pour devenir visible, crédible et attractif sur Internet.

&# xd ;

Prenons l’exemple de notre client 4 Pieds, une marque de mobilier : les mots-clés payants coûtent très cher, donc la stratégie de référencement vient en complément de l’acquisition. Au contraire, le SEO peut être très compliqué au début, surtout quand les concurrents ont déjà investi dans le domaine. Ainsi, la stratégie SEA génère du trafic pendant que le SEO dure : c’était notre approche avec Deskeo, société spécialisée dans la location de bureaux.

&# xd ;

Une rentabilité à long terme pour un canal sous-estimé

Le SEO est donc un levier prioritaire d’acquisition de trafic et de génération de leads pour les startups, expansions et licornes cette année.

&# xd ;

Voici pourquoi et comment en profiter d’après ce que nous avons vu à L’Agence Web.com au cours des 10 dernières années.

&# xd ;

Le succès des startups qui connaissent une hypercroissance tient principalement à 2 avantages du référencement naturel : un investissement initial modéré et une pérennité des résultats.

&# xd ;

Si on regarde des start-up devenues des scale-up, voire des licornes, on remarque que le SEO a joué un rôle important : ManoMano (Monechelle), Aircall, Alan, Evaneos, Cheerz, Malt (HopWork), SosAccessoires, Ledger, Backmarket , Qonto, Back Market ou Legal Start. Chacun d’eux a été un jeune Français avant de devenir un géant dans son domaine. Ce succès est en partie dû au SEO : en effet, la quantité de contenus produits par ces entreprises est tout simplement phénoménale.

&# xd ;

Le SEO (Search Engine Optimization) ou optimisation pour les moteurs de recherche vise à positionner un site ou une page web dans les premiers résultats de recherche pour des requêtes précises.

&# xd ;

Par exemple, une entreprise qui vend des fenêtres en PVC fabriquées en France aura à cœur d’apparaître, que ce soit via ses pages produits ou ses articles de blog, en tête des résultats lorsqu’un internaute tapera « fenêtre PVC ». France » sur Google.

À Lire  Un juge des mineurs de Dijon a proposé du sexe à sa fille de 12 ans : sa peine a été réduite ! - Laminute.info

Pourquoi les start-ups profitent-elles davantage du ROI du SEO ?

&# xd ;

Les 3 premiers résultats de recherche représentent près de 60% des clics (90% des clics sont sur la première page), donc atteindre la page 2 est déjà très pénalisant (seulement 0,78% des clics). ).

&# xd ;

Le Graal, en 1ère position, concentre 33% des clics.

&# xd ;

Bien se positionner nécessite d’appliquer un ensemble de techniques pour améliorer la visibilité d’un site et combiner l’offre et la demande : internautes intéressés et brand content informatif.

&# xd ;

Un potentiel de croissance exceptionnel pour un faible coût de départ

En général, en moyenne 90% des clics se font sur la première page et seulement 0,78% des internautes cliquent sur un lien de la page 2.

&# xd ;

Il est vrai que le ROI du SEO est plus difficile à mesurer avec précision que le ROI d’une campagne Google Ads par exemple. Mais les entreprises (multinationales, PME mais surtout start-up) qui investissent efficacement et durablement dans le référencement naturel sont formelles : c’est un levier très rentable, qui devient de plus en plus au fil du temps.

&# xd ;

Rayonner sur Internet rapidement et fortement, la clé pour passer de start-up à scale-up, de scale-up à licorne

En effet, si le coût initial peut sembler élevé, il s’amortit rapidement et l’entreprise voit son positionnement (et donc sa capture de leads) augmenter avec le temps.

&# xd ;

“Calculer la rentabilité d’un investissement en SEO sur un an n’a pas de sens, puisqu’il continue de rapporter 5 ans plus tard. »

&# xd ;

Le SEO, l’un des leviers marketing les plus long-termistes

Jonathan Habert, co-fondateur & PDG de L’Agence Web, Agence SEO

&# xd ;

Un excellent ROI qui se bonifie dans le temps jusqu’à devenir exponentiel

Les start-up ont raison. Les licornes aussi. Lorsqu’un client nous approche avec un devis intéressant (après une levée de fonds, par exemple), nous savons que nous pouvons rapidement opérer la magie de la recherche.

&# xd ;

Une nouvelle entreprise dispose rarement d’un budget suffisant pour se permettre une grande campagne publicitaire à ses débuts.

&# xd ;

Bien que le référencement ne soit pas gratuit, son coût reste néanmoins limité, notamment par rapport à ses résultats. Souvent sans cash, la startup n’a vraiment pas le droit de se tromper dans ses choix marketing. Le SEO vous offre la possibilité d’essayer, sans trop perdre et souvent de construire les bases de votre visibilité sur Internet.

&# xd ;

De plus, une entreprise nouvelle ou en expansion qui dépense en publicité sera repoussée au-delà de ses prospects, mais dès qu’elle cessera de dépenser, elle reviendra à son point de départ. Le référencement ne s’arrête jamais.

&# xd ;