Le concours des meilleures œuvres de France s’est déroulé sur deux jours à Grenoble. 8 chefs ont été nommés. David Boyer est l’un d’entre eux. Il pourra bientôt porter le fameux collier bleu-blanc-rouge.

Tout ce qu’il faut savoir sur le Championnat du monde de pelote basque :

Championnat du Monde de Pelote Basque 2022

Pendant quelques heures ce vendredi matin, les messages de félicitations se sont accumulés sur les réseaux sociaux du chef haut-viennois.

Ce jeudi soir, une cérémonie animée par Alain Ducasse a inauguré aujourd’hui de nouveaux chefs Meilleurs Ouvriers de France (MOF). Parmi eux, un natif de Saint-Junien : David Boyer.

Toujours sur son petit nuage, le chef a trouvé 10 minutes pour répondre à nos questions lors du trajet retour.

« C’est très émouvant d’être ainsi reconnu par ses pairs. Je suis très fier de ramener le titre dans mon pays d’origine, très fier aussi d’avoir remporté ce titre en étant à la tête de ma propre entreprise ».

C’est à 21h45 ce jeudi soir, après 3 heures d’attente, qu’Alain Ducasse a annoncé la liste des huit gagnants.

L’épreuve, mise au point par le chef multi-étoilé et lui-même meilleur ouvrier de France Jacques Maximin, s’annonçait difficile. Le thème imposé (à retrouver ici en détail) : entrée à base de homard et toast d’automne au beurre d’oursin, plat : noisette de chevreuil au poivre chocolat, betterave et courge musquée et en dessert une couronne d’œufs glacés à la neige à blanc et chartreuse pistache mousse.

Un menu imposé communiqué 15 jours avant aux candidats. L’événement était organisé sur deux jours, le temps de passer les 30 candidats chefs.

« Le schéma général est imposé, mais il y a beaucoup de sous-recettes et d’éléments qui nous permettent de donner notre interprétation et notre propre goût. Cela veut dire que visuellement les trente assiettes sont identiques (ce qui fait qu’on ne nous reconnaît pas), mais en goût, ils sont tous différents », confie David Boyer.

À Lire  #TMK22 Antoine Susini pilote l'innovation chez Heineken - Watch and Tribune > Talents - E-marketing.fr

Temps de préparation : 5 heures avec deux aides disponibles dans les cuisines du lycée hôtelier de Grenoble.

Le MOF est une initiation pour David Boyer. Pur produit limousin, il a été formé au lycée JB Darnet de Saint-Yrieix-la-Perche et au CFA Jean-Monnet à la fin des années 90.

Après un premier parcours qui l’a notamment amené dans les cuisines du Pavillon Ledoyen et du groupe Taillevent, David Boyer s’installe au restaurant du Château de la Cazine dans la Creuse. En 2014, après seulement 18 mois, il décroche une étoile Michelin.

Après l’aventure creusoise, il revient dans son pays natal à Saint-Junien et prend la direction des cuisines Lauryvan.

En 2018, il accède pour la première fois à la finale du Meilleur Ouvrier de France. Parallèlement, il remporte le championnat du monde du lièvre à la Royale de Romorantin.

Après Lauryvan, il s’est arrêté au prestigieux trois étoiles d’Anne Sophie Pic à Valence.

Enfin, depuis décembre 2020, il s’est installé comme traiteur à Chaptelat en attendant peut-être de rouvrir un restaurant une fois la crise passée.

« Je ne sais pas encore ce que je vais faire. Je vais essayer de promouvoir ce nouveau titre. Jusqu’à présent, le secteur de la restauration fonctionne très bien, tout comme la formule du restaurant éphémère. Nous allons voir ce qui se passe ensuite. »