L’objectif affiché est de retrouver la performance d’une année record, celle de 2019 où plus de 200 000 passagers ont embarqué sur l’un des 50 bateaux de la flotte, dans les canaux de France, sur les fleuves d’Europe et dans les mers les plus lointaines, générant environ 200 millions d’euros de chiffre d’affaires. &#xD ;

&#xD ;

Les enfants et désormais petits-enfants du fondateur Gérard Schmitter sont toujours à la tête d’une entreprise résolument familiale dans sa gestion et son approche de la relation client. &#xD ;

&#xD ;

Ils doivent à nouveau faire face aux risques géopolitiques après avoir connu une crise sanitaire de deux ans. &#xD ;

&#xD ;

A lire aussi : Cet automne, CroisiEurope repart à la découverte de l’archipel des Canaries !

À Lire  La brigade fluviale de Conflans-Sainte-Honorine, acteur clé de la sécurité sur la Seine