Baisse des revenus, coût de l’assurance emprunteur en hausse… Souscrire un prêt une fois à la retraite peut s’avérer compliqué. Mais des solutions existent.

Se rapprocher de la mer, acheter une maison secondaire, la transformer en résidence principale ou se lancer dans des investissements locatifs pour renforcer son patrimoine… A l’heure de la retraite, de nombreux Français rêvent d’un nouveau projet immobilier.

Mais maintenant, trouver du financement peut être plus compliqué à mesure que vous vieillissez. « Rien n’est complètement fermé, mais la plupart des banques traditionnelles fixent la limite de fin de prêt à 70 ou 75 ans », note Cécile Roquelaure, porte-parole du courtier Empruntis. Il faut dire que plus on est âgé, plus le risque de décès est grand.

Le coût de l’assurance plus élevé

Selon l’Institut national d’études démographiques (INED), à partir de 20 ans, ce risque « augmente de façon exponentielle, d’environ 8 à 10 % d’un âge à l’autre, c’est-à-dire qu’il double tous les 8-9 ans ». savoir : « Plus on est âgé, plus notre espérance de vie est courte. Donc, il sera plus rare d’avoir un financement sur 20 ans quand on aura plus de 60 ans, confirme Cécile Roquelaure. A partir de 50 ans, le financement sur 20 ans reste marginal, le banquier préfèrent s’assurer que le projet est financé sur 15 ans. »

Même pour les prêts aux durées plus courtes, l’assurance emprunteur peut peser lourd. « C’est une vraie difficulté après 50 ans », explique Cécile Roquelaure. Les risques de défaillance de santé augmentent, et sauf si vous empruntez depuis moins de 10 ans, vous ne bénéficiez pas de la fin du questionnaire de santé (la loi de Lemoine le supprime pour certains prêts remboursés avant les 60 ans de l’emprunteur). Par conséquent, il est nécessaire de remplir un questionnaire de santé, et en cas d’inquiétude encore moindre, le coût de l’assurance augmente. »

Prêt immobilier : l’assurance emprunteur est-elle obligatoire pour contracter un crédit ?

Une baisse de revenus forcément prise en compte

Mais la santé de l’emprunteur n’est pas la seule préoccupation de la banque. Inévitablement, le revenu joue également un rôle important dans la décision de l’établissement prêteur. Or, le passage à la retraite signale bien souvent une baisse des revenus, avec une perte moyenne de 33,40 % pour un salarié non cadre, selon le rapport annuel du Council on Retirement Guidance (COR) publié en septembre 2022.

À Lire  tarifs d'assurance automobile | Le comparatif des assurances

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

En fonction de l’âge à la fin du prêt, le banquier calculera donc votre taux d’effort en fonction de vos revenus professionnels ou en fonction de simulations de votre retraite. Ainsi, un débiteur de 55 ans qui contracte un prêt sur 10 ans pourra probablement baser le prêt sur ses revenus en tant qu’actif, ce qui n’est probablement pas le cas à 60 ans. « Le banquier a besoin de savoir quels seront vos revenus pendant le remboursement du prêt afin d’être sûr que le remboursement mensuel ne vous posera pas de problème », explique Cécile Roquelaure. Si vos simulations de retraite montrent que vous perdez 40 % de vos revenus, la banque ne vous prêtera pas le même montant que si vous aviez 100 % de vos revenus. Le calcul sera cependant légèrement différent dans le cadre d’un investissement locatif, puisque les locataires sont généralement ceux qui doivent payer une grande partie du prêt.

S’il y a des écueils, pas d’inquiétude : il est encore tout à fait possible d’emprunter même lorsque l’on est proche de la retraite. « Les banques aiment beaucoup les quinquagénaires et plus car ils ont un passé et ont souvent déjà remboursé le prêt », confirme Cécile Roquelaure. Si les jeunes ont l’avantage d’avoir des revenus en hausse, les plus âgés ont un côté rassurant pour les banques, ce sont souvent de bons clients. »

Certaines banques proposent également des prêts à lignes multiples, qui permettent, par exemple, le remboursement du capital maximum pendant la période d’activité afin de réduire la mensualité au moment du départ à la retraite. Le but est alors de trouver le bon moment pour emprunter, afin de maximiser la durée du prêt et la part des revenus actifs pour emprunter dans les meilleures conditions.

Comparez et trouvez le meilleur prix