Depuis le 1er septembre, tous les particuliers remboursant un crédit immobilier peuvent changer d’assurance emprunteur à tout moment, sans attendre une date anniversaire du contrat. Le message semble avoir été entendu : courtiers et autres entreprises spécialisées enregistrent une très forte augmentation des demandes de migration d’assurance.

Changer d’assurance prêt immobilier, sans frais ni pénalités supplémentaires, quand vous le souhaitez, c’est désormais possible. Après une phase progressive – réservée aux nouveaux contrats – durant l’été, la loi Lemoine est pleinement mise en place : vous êtes autorisé depuis le 1er septembre à changer d’assureur quand vous le souhaitez. Votre contrat de prêt reste auprès de votre banque, mais vous êtes libre de choisir une compagnie concurrente pour les assurances qui couvrent les événements de la vie (décès, invalidité, etc.).

Assurance prêt immobilier : ce qui va changer pour les emprunteurs au 1er septembre

« Une semaine après l’entrée en vigueur de la loi, on peut dire que le besoin des emprunteurs de profiter de cette mesure est là, les demandes de changement d’assurance ont bondi de 300 % depuis le 1er juin, un record ! « C’est ce qu’Astrid Cousin, la porte-parole de la compagnie d’assurances Magnolia.fr, a déclaré dans un communiqué diffusé jeudi 8 septembre. Les autres joueurs interrogés n’ont pas annoncé de promotion. C’est incroyable, mais tout a été approuvé pour renouveler l’intérêt au changement de l’assurance de prêt. Car les fonds réalisables se comptent généralement en dix euros par mois, parfois c’est près de 100 euros par mois pour les petits emprunteurs, et les économies réalisables sont de plus de dix mille euros sur la durée restante du prêt.

À Lire  Assurance automobile au tiers pour jeune conducteur - Que couvre l'assurance au tiers pour jeune conducteur ?

Prêts agricoles : combien d’argent gagnez-vous chaque mois en refusant l’assurance de votre banque ?

« Depuis l’entrée en vigueur de la loi Lemoine le 1er juin, les demandes de modifications d’assurance de prêt immobilier sont très élevées », confirme Maël Bernier, directeur de la communication chez le créancier Meilleurtaux. « On a déjà constaté à Meilleurtaux une augmentation d’environ 25% en juin par rapport à mai. Cette situation s’est poursuivie tout l’été et s’est accentuée depuis début septembre. »

Acteur majeur du changement d’assurance – pour le compte d’autres réseaux ou via Switchassur.fr – Sécurimut confirme une augmentation significative, de 30% à 40% en septembre, des sollicitations téléphoniques. « Les gens reçoivent des informations, commencent à remplir des dossiers, confirme Emilie Ruben, porte-parole de Sécurimut. Et il faut savoir que l’impact a été constaté à partir de juillet, jusqu’au 15 août », sans attendre l’approbation du second volet de la loi Lemoine.

Néobanques : les offres les moins chères pour gérer son budget

Pour rappel, les emprunteurs ont longtemps été libres de choisir leur assurance de prêt lors de la signature du prêt. Mais… en fait, l’assurance emprunteur fait partie des domaines de la négociation, ce qui rend difficile la signature du « livrable » (le fait de prendre une assurance n’est pas liée et votre banque). La loi Lemoine a marqué le vote à cet égard : les emprunteurs peuvent changer d’assurance à tout moment, quitte à accepter le contrat bancaire au départ.

Comparez les assurances de pret