Covid19. Une quatrième dose de vaccin est-elle requise pendant le voyage ? Nous vous répondons

Dans les semaines précédant les grandes vacances, certains lecteurs songent à la quatrième dose du vaccin contre le Covid-19. Besoin de ce deuxième rappel de voyage cet été ? « Ouest-France » vous répond.

« La quatrième norme pour les voyages à destination et en provenance de l’Europe sera-t-elle appliquée ? La question nous est posée par Ghislaine, de Marseille (Bouches-du-Rhône).

Non Ghislaine, tu n’as pas besoin d’une quatrième dose de vaccin contre le Covid-19 pour voyager en Europe et au-delà, a indiqué la Direction générale de la santé (DGS). En effet, depuis le jeudi 7 avril 2022, ce deuxième vaccin n’est plus obligatoire mais recommandé à toutes les personnes de plus de 60 ans (leur dernière vaccination a commencé à plus de six mois) et aux personnes en situation de handicap.

Avant de partir, n’hésitez pas à contacter le site du ministère des affaires étrangères pour plus d’informations sur les disponibilités en fonction de votre pays d’origine.

Voir également. Covid-19 : le quatrième vaccin est-il efficace ?

Vers un nouveau rappel de vaccin à l’automne ?

Vers un nouveau rappel de vaccin à l’automne ?

Face à la situation « la plus probable » de la reprise de la distribution du Covid-19 en France, l’administration sanitaire a recommandé à l’automne un nouveau vaccin pour toutes les personnes à risque, y compris celles atteintes de maladies. Les Français à risque de formes graves de la maladie, comme le diabète, les personnes âgées ou les personnes ayant des problèmes de santé mentale, seront éligibles.

L’objectif du « Voir » de « limiter l’impact d’une future vague, notamment sur les plus sensibles », est de réduire la mortalité « associée au Covid-19 et à la propagation de la maladie, a maintenu la capacité de santé et de vitalité des l’économie nationale », a indiqué mercredi 25 mai la Haute autorité de santé (HAS) dans un communiqué publicitaire.

À Lire  Voyager en avion en Europe cet été : quels sont vos droits en cas d'annulation de vol ou de grève ?

Car, même si la maladie semble persister en France, « il est probable que la propagation du virus augmentera encore et encore », souligne l’administration sanitaire qui donne des conseils au gouvernement.

Pendant ce temps, le gouvernement Borne a appelé les « personnes les plus vulnérables à continuer à se clôturer, à se protéger, à se faire vacciner », a déclaré Brigitte Bourguignon, la nouvelle ministre de la Santé, sur RTL dans sa première interview avec son nouveau travaux. .

Lire aussi : Covid-19. Après un voyage à l’étranger, dans quelles conditions pouvez-vous rentrer en France ?

Combien de quatrièmes doses ont été injectées ?

Combien de quatrièmes doses ont été injectées ?

Jusque-là, le dosage des vaccins avec la deuxième dose anti-Covid, réservée aux plus de 60 ans et immunodéprimés, a été compromis. Pour le mois, environ 25 000 doses de ces quatrièmes vaccins (plus encore pour certains immunodéprimés) par jour. Parmi les plus de 80 ans, environ 20 % ont bénéficié de cette mesure. Parmi les personnes âgées de 60 à 79 ans, même plus jeunes, environ 7 %.

Mais pour un quatrième vaccin pour toute la population, ce n’est pas au programme, pour l’instant. Mais, comme l’incertitude reste « énorme » sur l’arrivée de la maladie à l’automne, notamment sous l’effet d’évolutions plus sévères ou irréversibles, la HAS estime « qu’il faut se préparer à attendre la situation incertaine » qui s’impose. quatrième vaccin pour tous les adultes.