La nouvelle variante du Covid, une sous-variante d’Omicron qui a été baptisée « Kraken » par la communauté scientifique, s’est désormais propagée dans 23 pays dont la France. Le CDC, la principale agence fédérale américaine de protection de la santé publique, avertit les patients de 9 symptômes à surveiller.

La sous-variante d’Omicron, qui est une variante du Covid-19, « Kracken », inquiète les scientifiques. Présenté pour la première fois aux États-Unis fin 2022, il s’appelle XBB.1.5, mais est mieux connu sous le nom de « Kraken ». On doit ce surnom au professeur T. Ryan Gregory, un biologiste canadien.

Cette sous-variante d’Omicron se propagera assez rapidement et pourra lutter contre notre système immunitaire en pénétrant facilement dans nos cellules.

Au total, 23 pays ont vu leur territoire contaminé par la souche XBB.1.5. La France en fait désormais partie.

« Il y a un risque que cette variante ait un impact sur l’augmentation du nombre de cas de COVID-19 dans l’Union européenne et l’Espace économique européen, mais pas dans les mois à venir, car la variante n’est actuellement présente que. niveau dans ce secteur. En raison de l’incertitude associée au taux de croissance de la variante, cette évaluation est associée à un degré élevé d’incertitude », a déclaré le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

Le sous-variant le plus transmissible jamais détecté

Si ces sous-variantes sont particulièrement préoccupantes, c’est en raison de leurs capacités de propagation. Il s’agira de la sous-variante la plus infectieuse jamais détectée à ce jour, selon des spécialistes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En effet, la sous-variante « Kraken » d’Omicron serait plus infectieuse, en raison d’une mutation de la protéine de pointe présente en son sein. C’est cette protéine qui permet, lorsqu’elle est mutée, de propager plus largement le virus dans l’organisme. Ainsi, la variante XBB.1.5 peut passer à travers les mailles du filet immunitaire.

De plus, « Kraken » s’est avéré plus résistant aux anticorps produits après la vaccination.

Si cette variante semble plus contagieuse, heureusement elle ne sera pas plus virulente. En effet, XBB.1.5 n’est pas propice à une forme de plus en plus sévère de la maladie. « Aucun signal de gravité n’a été associé à XBB.1.5 à ce jour aux États-Unis, et des données supplémentaires sont nécessaires pour évaluer sa compétitivité dans d’autres pays. Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies évoque la possibilité d’un impact de XBB.1.5 sur la propagation du SARS-CoV-2 en Europe, mais le manque de données rend cette évaluation d’impact très incertaine », selon Santé publique France.

À Lire  Gardez votre cerveau en bonne santé grâce à ces conseils.

Alors que la variante « Kraken » arrive aux États-Unis fin 2022, le CDC, la principale agence fédérale américaine de protection de la santé publique, alerte sur 9 symptômes qui pourraient révéler une infection.

Les courbatures restent l’un des principaux symptômes de la variante XBB.1.5.

La congestion nasale se caractérise par une sensation inconfortable de congestion et d’obstruction. Elle est associée à une inflammation des muqueuses du nez.

Symptôme courant du Covid-19, quelle que soit la variante, les maux de tête peuvent être l’un des signes avant-coureurs de la maladie.

Cependant, la fièvre peut apparaître dans la liste des symptômes pour la nouvelle sous-variante XBB.1.5, mais pas tout le temps.

La fièvre et la fatigue peuvent parfois s’accompagner de frissons.

Toux, gorge qui gratte, gorge qui gratte… Le mal de gorge pourrait figurer dans la liste des symptômes de la nouvelle sous-variante d’Omicron.

Comme pour les autres sous-variantes Covid-19 identifiées, la fatigue est généralement présente chez les personnes infectées.

Souvent observé chez les personnes infectées par cette maladie, le nez qui coule peut aussi s’accompagner d’éternuements.

Contrairement aux douleurs corporelles, les douleurs musculaires se caractérisent généralement par une certaine raideur, ou douleur localisée.

> Un bien rare du plus grand promoteur est sur Immo.planet !

Sources

https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/symptoms-testing/symptoms.html

https://www.ecdc.europa.eu/en/news-events/update-sars-cov-2-variants-ecdc-assessment-xbb15-sub-lineage

https://www.santepubliquefrance.fr/ Maladies-et-traumatismes/ Maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/bulletin-national/covid-19-point-epidemiologique-du-12-janvier- 2023

Obtenez plus d’informations sur la santé avec l’abonnement quotidien Medisite.

Votre adresse email est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. Étudiez à nouveau.