La nouvelle variante CH.1.1 pourrait avoir une mutation appelée « P681R » qui lui permet de mieux attaquer les cellules et de provoquer une maladie plus grave.

Alors que certaines parties du monde restent menacées par la variante XBB.1.5, une nouvelle variante pourrait à nouveau mettre le continent européen en état d’alerte. Votre nom : CH.1.1.

Le premier cas de cette sous-variante d’Omicron a été détecté pour la première fois en Europe en novembre 2022. Deux mois seulement après la détection au Royaume-Uni, le nombre de cas s’est multiplié de façon exponentielle, représentant 23,3 % des nouveaux cas de Covid-19 détectés en Grande-Bretagne. , tel que rapporté par 20 Minutes.es. Le premier cas de cette nouvelle souche a été détecté dans le comté de Leicestershire. Il s’est ensuite propagé « rapidement et de manière surprenante » au Royaume-Uni.

A lire aussi :

CH.1.1 pourrait provoquer une maladie plus grave

Covid : masque, isolement, traitements, les nouvelles consignes de l’OMS face à une vague de contamination sans précédent

Cette nouvelle variante baptisée « Orthos » est déjà arrivée en Espagne, où cinq cas ont été détectés jusqu’à présent. Selon le dernier rapport publié par le ministère de la Santé, CH.1.1 est dans le pays ibérique depuis fin 2022.

À Lire  Pourquoi dormir nu est-il bon pour la santé ? 7 bonnes raisons de ranger son pyjama au placard ?