Une nouvelle sous-variante d’Omicron, actuellement surveillée de près par les autorités sanitaires, pourrait prendre ses quartiers en France dans les prochains mois. Surnommée « Kraken » par la communauté scientifique, la variante XBB.1.5 a d’abord été repérée aux États-Unis en octobre dernier. « La sous-lignée XBB.1.5 du XBB recombinant a augmenté aux États-Unis, mais sans signal particulier en termes de sévérité. XBB.1.5 semble circuler tranquillement en France métropolitaine depuis le Flash S48-2022 et se maintient à des niveaux faibles depuis ( moins de 1%) », a déclaré la Santé publique de la France dans son dernier rapport hebdomadaire.

« Kraken » : 23 pays contaminés par le sous-variant XBB.1.5

France, Espagne, Danemark, Belgique, Italie, Irlande, Roumanie, Pays-Bas… Au total, 23 pays ont vu leur territoire contaminé par le nouveau sous-variant d’Omicron, souche XBB.1.5. « Il y a un risque que cette variante ait un impact croissant sur le nombre de cas de COVID-19 dans l’Union européenne et l’Espace économique européen, mais pas le mois prochain, car actuellement seule la variante est présente. ‘à un très petit niveau dans ce secteur. En raison des incertitudes associées au taux de croissance de la variante, cette estimation est associée à un degré élevé d’incertitude », a déclaré le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

La principale inquiétude concernant ce nouveau risque de propagation est qu’il s’agit de la sous-variante la plus transmissible jamais découverte à ce jour, selon les experts de l’Organisation mondiale de la santé. En effet, la sous-variante « Kraken » d’Omicron serait plus infectieuse, en raison de la mutation de la protéine de pointe qu’elle représente. C’est cette protéine qui, lorsqu’elle mute, permet la propagation du virus dans l’organisme. Ainsi, la variante XBB.1.5 pourrait bien passer entre les mailles du filet du réseau immunitaire. De plus, le « Kraken » se montrerait plus résistant aux anticorps produits après la vaccination.

À Lire  Bagnols : créé en urgence, le pôle médico-social ouvre aujourd'hui au sein de l'hôpital

En effet, le sous-variant aurait une certaine capacité à « infecter facilement les personnes déjà immunisées, c’est-à-dire celles qui sont déjà infectées ou qui ont été vaccinées », a déclaré l’épidémiologiste de LCI Mircea Sofonea aux médias.

Covid-19 : un sous-variant plus contagieux mais pas plus violent

Elle est plus facilement transmissible et plus contagieuse, mais pas plus violente. En effet, XBB.1.5 ne serait pas adapté aux formes aggravées de la maladie. « Aucun signal de gravité n’a été associé à XBB.1.5 à ce jour aux États-Unis, et des données supplémentaires sont nécessaires pour évaluer sa compétitivité dans d’autres pays. » Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies pointe la possibilité d’un effet de XBB. 1.5 sur la circulation du SRAS-CoV-2 en Europe, mais estime que le manque de données rend l’évaluation de cet impact très incertaine », selon Santé publique France.

E-Health se penche sur les différents symptômes à surveiller qui prouvent que vous êtes peut-être infecté par une nouvelle sous-variante d’Omicron, la souche XBB.1.5 surnommée « Kraken ».

Recevez encore plus d’informations santé en vous abonnant à la E-santé quotidienne.

E-sante.fr collecte votre adresse email pour vous permettre de recevoir nos actualités. Apprendre encore plus.

Source : https://www.ecdc.europa.eu/en/news-events/update-sars-cov-2-variants-ecdc-assessment-xbb15-sub-lineagehttps://www.santepubliquefrance.fr/ Maladies- et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-coronavirus/documents/bulletin-national/covid-19-mise-a-jour-epidemiologique-du-12.01.2023.