Charles Marinakis a succédé à Laurent Vimont, décédé brutalement en mars dernier, à la présidence de Century 21 France. Comme son prédécesseur, assidu au RDV, il était présent aux Assises de l’Immobilier, qui se déroulaient le 22 septembre à Metz.

La 4ème édition des Assises de l’Immobilier a reçu la plupart des réseaux immobiliers, dont Century 21 qui compte désormais plus de 7 500 collaborateurs. Cette année, l’événement lorrain a profité de réunir 1 300 professionnels de l’immobilier pour rendre un bel hommage à Laurent Vimont, ancien président du réseau. Son successeur Charles Marinakis était invité à une table ronde sur le thème suivant : « Transaction : qu’est-ce que notre modèle a à voir avec jouer dans ce paysage concurrentiel ? » Aux côtés d’autres patrons de réseaux, Charles Marinakis relativise le poids des agents mandataires, dont le modèle est moins vertueux que celui des agences traditionnelles, selon lui.

Quels messages a-t-il voulu faire passer aux professionnels réunis à Metz ? Quelle est sa vision des différents modèles d’agences immobilières ? Les réponses de Charles Marinakis, nouveau président de Century 21 France, interviewé dans le cadre des Assises de l’Immobilier.

À Lire  Budget de 2,5 millions d'euros pour des travaux de rénovation dans une maison de retraite à Saint-