Cet article a été écrit en collaboration avec Refassu.

Comme tous les autres domaines numérisés, l’assurance en ligne n’est pas exempte de fraude. Les fraudeurs s’appuient sur diverses stratégies sophistiquées pour tromper la vigilance des consommateurs, et parfois même des plus avertis.

Voici quelques conseils pratiques et importants pour vous aider à vous protéger de ces situations hostiles.

Quelles solutions pour éviter une arnaque à l’assurance en ligne ?

Afin de se protéger des nombreuses arnaques en ligne, l’assuré doit faire preuve de prudence et de patience tout en restant stratégique. Voici diverses précautions à prendre à cet effet.

Vérifier l’identité des assureurs

Face au nombre croissant de fraudeurs sur Internet, notamment dans le monde de l’assurance, les autorités mettent à disposition des registres régulièrement établis qui répertorient tous les assureurs officiellement reconnus. Pour cela, https://www.refassu.fr/ est non seulement un fournisseur fiable, mais aussi un registre public et pratique pour authentifier les assureurs.

Grâce à cet annuaire public, vous pouvez vérifier l’identité des compagnies d’assurances qui vous contactent pour un éventuel contrat. Assurez-vous que les informations de votre dossier (raison sociale, adresse, secteur d’activité, etc.) correspondent exactement à celles fournies par votre correspondant téléphonique. Cependant, il existe des adresses connues et de confiance qui vous garantissent de meilleures offres et une large gamme de formules comme MAAF.

Faire preuve de vigilance face aux appels

Souscrire une assurance en ligne demande aujourd’hui de la vigilance, notamment lorsqu’il s’agit de recevoir des appels. En fait, chaque fois que vous recevez un appel, assurez-vous d’abord de demander à votre contact le nom de son entreprise et s’il s’agit ou non d’un numéro local. S’il précise qu’il vous contacte pour une assurance, il serait sage d’être sur vos gardes. Il est en effet possible qu’ils ne soient pas votre assureur, et dans ce cas, la fraude est probable à l’horizon. Idéalement, pensez à l’envoyer en backlist et choisissez une autre entreprise.

À Lire  Courtage : Un nouveau DRH pour WTW France

Éviter de prendre une décision hâtive

Considérez que vous devez être prudent et prudent lorsque vous choisissez une assurance automobile ou tout autre type d’assurance.

Quelle que soit l’urgence, vous devez être patient et prendre le temps de réfléchir aux différentes offres que vous recevez. Cette vigilance est d’autant plus importante si l’offre vous semble suffisamment attractive. De plus, si l’offre promotionnelle s’accompagne d’une certaine forme de pression et qu’elle s’avère très courte, l’arnaque sera plus prononcée.

Prévenir les autorités

Si vous pensez avoir été contacté par un escroc, assurez-vous de contacter les autorités. Pour cela, adressez-vous à la direction du département chargée de la protection de la population, qui pourra prendre les mesures nécessaires pour venir à bout de ces mauvaises intentions. Ainsi, il peut préparer un dossier avec diverses demandes et établir une stratégie d’intervention. Veuillez noter que l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution reste également à votre disposition pour vous accompagner dans vos mesures conservatoires.

Quelques stratégies frauduleuses employées par les arnaqueurs

La fraude par SMS est une nouvelle technique payante pour les personnes mal intentionnées. Les victimes sont généralement des assurés inattentifs qui souhaitent souvent se débarrasser de l’appel gênant.

En pratique, le concept est que l’escroc appelle le consommateur et se fait passer pour un conseiller de sa compagnie d’assurance. Il essaie alors de la convaincre de la nécessité d’ajouter une nouvelle garantie qu’elle n’avait pas souscrite auparavant.

L’assuré reçoit alors un code de réduction qu’il transmet à son interlocuteur. Malheureusement, il ne reçoit pas une nouvelle garantie dans son portefeuille, mais une nouvelle assurance auprès d’une compagnie étrangère.

De plus, certains escrocs envoient des emails frauduleux sous l’identité de certains organismes, comme la Sécurité Sociale. Pour vous protéger contre ces arnaques, recherchez un nom de domaine qui n’appartient certainement pas à la Sécurité Sociale.

De même, si l’assurance maladie mentionne le service client, c’est une fraude, car la sécurité sociale ne propose pas de service client.