Faire face aux loyers impayés

Il n’y a rien de pire pour un propriétaire que de souffrir d’un loyer impayé, surtout si la situation s’éternise. Les assureurs l’ont bien compris et proposent des formules d’assurance sous forme de Garantie Loyers Impayés (GLI).

Le coût de ce type de contrat est compris entre 3% et 5% du loyer, si le propriétaire a confié la gestion de son bien à une agence immobilière, un administrateur ou encore un notaire. Le montant est plus élevé s’il gère lui-même son patrimoine.

Comment fonctionne la garantie des loyers impayés ?

Comme tout contrat d’assurance, le propriétaire signe une formule qui prévoit le remboursement du loyer et des charges si le locataire cesse de les payer. L’assureur se charge de la mise en place de la procédure de recouvrement des impayés et de l’éventuel éviction du locataire.

La Garantie Loyers Impayés (GLI) offre très souvent une protection juridique pour les autres litiges, ce qui permet une assistance et une prise en charge totale ou partielle des frais de justice du propriétaire. Une garantie dommages matériels peut également être proposée, ce qui est particulièrement intéressant si le locataire a causé des dommages à l’appartement.

Les cas où la garantie des loyers impayés ne peut être activée

Le bailleur doit être attentif aux conditions de l’Assurance Garantie des Locatifs (GLI). Le profil du locataire doit donc correspondre aux critères fixés par GLI. Niveau de revenus deux à trois fois supérieur au loyer, un contrat de travail à durée indéterminée peut être exigé.

À Lire  PARIS : Nousassures acquiert la newsletter économique et politique GESCOPIM » PACA

Par conséquent, le propriétaire doit vérifier ces informations auprès de son locataire et conserver toutes les pièces justificatives que l’assureur lui demandera de fournir. Précaution nécessaire car le bailleur n’a pas le droit d’exiger une caution du locataire (sauf étudiants et apprentis) en cas de garantie des loyers impayés.

De plus, les assureurs exigent la notification du non-paiement dans les meilleurs délais, tout en ordonnant une procédure très précise pour la mise en place des premières relances.

Enfin, certains contrats imposent des limites à votre indemnisation, comme l’absence de couverture pour les deux ou trois premiers mois de loyer impayé. Le délai de remboursement du loyer peut également être limité à douze mois, alors que la procédure d’expulsion prend en moyenne quinze à dix-huit mois. L’assurance dommages matériels peut également être limitée.

Visale, la garantie des loyers impayés gratuite

La garantie loyers impayés de Visale peut être activée par le locataire qui ne dispose pas de dépôt de garantie (jeune actif, foyer en difficulté…) et le propriétaire. Gérée par Action Logement, Visale est gratuite et permet au propriétaire de déclarer les loyers impayés. Action Logement versera également au bailleur le montant du loyer non réclamé.

Pour bénéficier de Visale, le loyer et les charges ne doivent pas dépasser 50% des revenus du locataire.

Prêt immobilier LCL

Solution Projet Immo est un prêt qui vous permet de financer vos projets, tels que l’acquisition d’une résidence principale ou secondaire, l’achat d’un terrain, la construction d’une maison unifamiliale, la rénovation de l’habitat (1)

Articles à caractère informatif et publicitaire. Les informations fournies par LCL sont obtenues auprès de sources fiables mais n’engagent pas sa responsabilité en cas d’inexactitudes.