Par Johan Hallef – Mis à jour le 15 septembre 2022

.

Point important : De nombreux départements ont décidé de mettre fin à l’APRE (Aide Personnelle au Retour à l’Emploi). Cependant, votre département peut toujours offrir l’aide. Pour savoir si tel est le cas, vous devez contacter un travailleur social. Sachez cependant qu’il existe d’autres facilités ou mécanismes pour financer ou réduire le coût de la licence. Découvrez les détails plus loin dans cet article.

Il existe plusieurs solutions pour aider au financement du permis de conduire. Cela dépend de votre situation (chômeur, salarié, apprenti, jeune de moins de 25 ans, handicapé, etc.).

L’un d’eux est agréé par Pôle Emploi. Dans ce cas, l’aide au permis de conduire peut vous être versée au titre de l’aide aux allocataires du RSA ou de l’aide aux chômeurs indemnisés ou non. Il vise à faciliter l’insertion professionnelle. Le montant maximum est de 1 200 euros. A noter que l’aide à la licence Pôle Emploi est réglementée au niveau régional et sous réserve des fonds disponibles dans l’enveloppe budgétaire au moment de la demande.

De plus, depuis début 2017, vous avez la possibilité d’utiliser votre Compte Personnel de Formation (CPF). Vous mobilisez donc vos heures pour financer le permis de conduire. Pour les moins de 25 ans et les apprentis, une aide au permis B est également disponible.

Enfin, il existe des solutions pour réduire la facture souvent difficile à payer. On peut citer par exemple les auto-écoles sociales, la mutation en candidat libre ou encore l’auto-école en ligne En Voiture Simone qui propose le permis pour 639 €.

L’aide au permis de conduire : Définition

Si vous souhaitez connaître les conditions pour prétendre à l’aide au permis de conduire en tant que demandeur d’emploi (le montant accordé, les modalités de candidature et les modalités de paiement), parcourez notre dossier. Nous vous recommandons également de trouver des solutions pour réduire le coût si vous avez moins de 25 ans, étudiant ou si vous êtes en situation de handicap.

L’aide au permis de conduire peut financer tout ou partie du permis de conduire jusqu’à un maximum de 1 200 euros. Ce montant est versé directement à l’auto-école.

Qui peut bénéficier de l’aide pour le permis de conduire ?

Vous pouvez également demander à Pôle Emploi de vous aider pour les entretiens d’embauche. L’aide à la mobilité couvre les frais de transport, de nuitée ou de repas.

Il existe une aide financière au permis de conduire pour les personnes pour qui l’absence de permis de conduire est un réel problème dans leur recherche d’emploi. Les raisons peuvent être multiples comme le manque de transports en commun à proximité de la maison, des horaires de travail décalés…

Pour bénéficier d’une aide financière pour votre permis de conduire de Pôle Emploi, vous devez remplir l’une des conditions suivantes :

Si vous êtes dans l’une des situations suivantes, vous devez également remplir des conditions de ressources. Pour cela, vous devez :

Quelles sont les conditions d’attribution ?

Des dérogations peuvent être obtenues dans le cas d’un engagement de travail en CDI ou à durée déterminée d’au moins 3 mois et qui nécessite un permis de conduire (lieu de travail éloigné des transports en commun, etc.).

Pour bénéficier d’une aide en tant que demandeur d’emploi, un permis de conduire doit être nécessaire pour vous réinsérer sur le marché du travail. Il y a plusieurs raisons possibles : votre quartier de résidence est très mal desservi par les transports en commun ou vous recherchez un emploi commercial ou tout autre emploi qui implique de conduire. Ce ne sont que des exemples et d’autres raisons peuvent être éligibles pour une aide au permis.

De plus, vous n’auriez jamais dû bénéficier de cette aide auparavant. Il peut être attribué une fois et une fois par personne.

À qui s’adresser ? Que faire pour obtenir cette aide ?

L’inscription en tant que demandeur d’emploi doit avoir été effectuée depuis au moins 6 mois consécutifs.

Pour une assistance permis B : contactez directement le Pôle Emploi où vous êtes inscrit (retrouvez les coordonnées sur cette page).

La demande d’assistance au permis de conduire doit être faite préalablement à l’inscription à l’auto-école.

Vous devrez remplir un formulaire fourni par Pôle Emploi. De plus, vous devez fournir un devis que votre auto-école vous remettra ainsi que les coordonnées bancaires de l’auto-école.

Quel est le montant de l’aide au permis de conduire ?

Le bénéficiaire de l’aide est libre de choisir l’auto-école qu’il souhaite, mais celle-ci doit être à une distance raisonnable de votre domicile (à la discrétion de votre conseiller). Par exemple, une personne habitant Nantes ne pourra pas bénéficier de l’aide au permis d’une auto-école située à Rennes.

L’aide au permis de Pôle Emploi B est gérée au niveau régional. Cela signifie que cela dépend de la couverture budgétaire qui varie selon votre zone de résidence. L’aide peut être refusée au moment de la demande (même si vous répondez aux critères nécessaires) parce que les fonds sont épuisés.

Montant de l’aide pour un permis B :

Dans tous les cas, l’aide est versée en 3 fois et directement à l’auto-école (voir section ci-dessous).

Aide permis B : contactez le bon interlocuteur selon votre situation

L’aide au permis de conduire (pour les bénéficiaires du RSA ou les demandeurs d’emploi) est versée en 3 montants :

Pour les demandeurs d’emploi, rendez-vous directement dans votre agence Pôle Emploi habituelle. Pour les bénéficiaires du RSA, vous pouvez également contacter votre survivant habituel ou prendre rendez-vous avec une personne du CCAS dont vous dépendez.

Si vous avez moins de 26 ans, vous pouvez vous rendre à la mission locale. Pour les jeunes qui ont de grandes difficultés à entrer sur le marché du travail, le Fonds d’aide à la jeunesse aide à financer la licence.

Quelles sont les autres aides pour le permis existantes ?

Si vous avez des questions, rendez-vous sur le forum de l’aide sociale en cliquant ici dans la rubrique aide au permis de conduire.

Pour information : le coût moyen d’un apprentissage classique dépasse les 1 000 euros et approche même les 1 500 euros si vous habitez en région parisienne.

Aide au permis avec le Compte Personnel de Formation

En plus de l’aide à la licence octroyée par Pôle Emploi, d’autres sources de financement peuvent être obtenues. De plus, le coût du permis de conduire peut être réduit dans certains cas.

Depuis mars 2017, il était possible d’utiliser les heures de formation acquises grâce à votre CPF pour financer le code de la route et de la conduite.

Pour cela, l’absence de titre doit être un obstacle à votre projet professionnel ou à votre réinsertion sur le marché du travail.

Permis à 1 euro par jour pour les moins de 25 ans

Si vous souhaitez solliciter votre Compte Personnel de Formation pour financer le permis B, vous devez remplir une attestation sur l’honneur indiquant que vous ne faites pas l’objet d’une suspension ou d’une interdiction de conduire le permis.

Le permis à 1 euro par jour a été instauré pour faciliter l’accès au permis de conduire aux jeunes de 15 à 25 ans. La mensualité est donc de 30 euros.

À Lire  Comment boire du café sans cesser d'être éco-responsable ?

Le financement se présente sous la forme d’un prêt signé avec une banque partenaire du système. Son montant varie de 600 euros à 1 200 euros.

En cas d’échec, un deuxième prêt de 300 euros peut être accordé. De plus, l’auto-école doit respecter le permis à 1 euro. Retrouvez les centres partenaires sur ce lien.

Dans le cas des jeunes qui ne sont pas en mesure de fournir une caution suffisante, un cautionnement peut être obtenu auprès d’un organisme public.

Les auto-écoles associées ont pour objectif d’aider les personnes à se réinsérer professionnellement. Ils sont nés dans les années 1980 et se développent de plus en plus.

Une auto-école sociale s’adresse principalement aux demandeurs d’emploi, aux bénéficiaires du RSA, aux jeunes sans diplôme, aux personnes en situation de handicap ou pour qui la langue est une barrière. D’autres publics peuvent être concernés en fonction de la politique de l’auto-école associée.

Aide au permis de la région Île-de-France pour les jeunes en insertion

Le principe est que les collectivités locales ou des fonds spécifiques paient une grande partie du permis. Cela signifie que le candidat aura une somme moindre à payer. Par exemple, l’auto-école collective « En route vers le permis » (lien) à Rennes et sa région permet de passer le permis pour 250 euros.

A partir du 1er mars 2021, la Région Île-de-France propose une aide de 1 300 euros pour financer le permis de conduire. Cette aide est versée en deux tranches : après les 10 premières heures de conduite et à l’obtention du permis.

Cette aide au permis de conduire est réservée aux jeunes franciliens (entre 18 et 25 ans) et justifie d’un permis de conduire dans leur parcours d’insertion professionnelle.

Atout Permis : une aide pour les intérimaires

La demande de cette aide se fait directement en ligne sur le site mesdemarches.iledefrance.fr. Si votre demande est acceptée, vous devrez joindre la facture des 10 premières heures de conduite pour débloquer le versement de l’aide.

Le Fastt (Fonds d’Action Sociale pour le Travail Temporaire) propose aux intérimaires qui souhaitent être agréés au permis de conduire de passer le permis de conduire. Avec « Atouts permis », l’intérimaire rencontre un consultant qui l’aidera à trouver un financement pour payer le permis et le suivra tout au long de sa formation.

Cette aide à l’autorisation est toutefois réservée aux intérimaires ayant effectué au moins 414 heures de mission au cours des 12 derniers mois et dont la taille de famille n’excède pas 1 100 euros.

“En Voiture Simone” pour un permis à 639€ avec le code promo

La demande d’autorisation d’appareil Atouts se fait directement auprès de Fastt ou auprès d’une association partenaire.

Le site « En Voiture Simone » est une auto-école en ligne (elle dispose d’un agrément). Toutes les démarches se font depuis chez vous. Concrètement, vous révisez le code de la route à l’aide de cours illimités depuis votre ordinateur et réservez vos cours de conduite en ligne en choisissant le professeur, le lieu et la date que vous souhaitez.

Le point fort de l’auto-école « En car Simone » est le tarif proposé qui peut être jusqu’à 2 fois moins cher que dans une auto-école « dure ».

Le prix de son offre « phare » est de 749 euros comprenant les modifications illimitées du code + 20 heures de conduite avec un moniteur professionnel. De plus, vous bénéficierez d’une réduction supplémentaire de 110 euros en saisissant simplement le code promotionnel lors du paiement.

Pour obtenir ce code promo, vous devez simuler vos droits à l’aide sociale (c’est gratuit et anonyme) en indiquant que vous souhaitez connaître l’aide pour votre permis de conduire. Le code s’affichera alors sur votre page de résultats et vous permettra de bénéficier de la remise de 110€ sur votre permis avec En Voiture Simone.

*N’oubliez pas d’indiquer le code de réduction lors de votre inscription pour profiter du permis à 639 euros. A défaut, vous ne bénéficierez pas de la réduction supplémentaire de 110 euros.

Obtenir son permis B en s’inscrivant en candidat libre

Notre avis sur la voiture de Simone

A noter qu’il n’est plus obligatoire de s’inscrire dans une auto-école pour passer le permis. Devenir indépendant peut être une option moins chère, mais est soumis à certaines restrictions.

Pour le code, il suffit de s’inscrire en ligne à l’examen théorique pour 30 euros. Une convocation vous sera adressée pour vous présenter au centre d’examen le jour de l’épreuve.

Pour apprendre à conduire, il faut contacter la préfecture pour s’inscrire en candidat libre. Ensuite, vous devez être suivi par un guide qui devra signer une carte. En revanche, l’apprentissage doit se faire sur un véhicule à double commande qui sera également utilisé le jour de l’épreuve pratique. Ceci s’applique à la location d’un véhicule adapté. De plus en plus de sites offrent cette possibilité.

Si vous n’avez pas besoin de beaucoup d’heures pour réussir l’examen de conduite, cela pourrait être une grande économie. Cependant, il est important que vous connaissiez la procédure, les conditions et les formalités à remplir avant d’opter pour le permis de conduire en candidat libre.

Le microcrédit social est un prêt accessible aux personnes qui ne peuvent recourir au crédit classique en raison de leur situation professionnelle ou financière. Il peut atteindre 5 000 euros.

Il permet de couvrir certains frais, dont le permis de conduire, pour lever le frein à l’insertion professionnelle.

Certaines communes peuvent accorder une bourse au permis

Pour solliciter un microcrédit personnel, le demandeur doit être accompagné par une assistante sociale (association, le CCAS, la mission locale, etc.). Le recommandeur constitue alors le dossier qui est ensuite soumis aux banques partenaires du système.

Les établissements locaux offrent une aide supplémentaire à l’apprentissage de la conduite. C’est le cas de l’octroi d’autorisations offertes par certaines autorités locales. Il s’agit d’une initiative locale pour les jeunes de 18 à 25 ans. A noter toutefois que certaines communes ont étendu les conditions (pour les demandeurs d’emploi par exemple).

Le principe est de recevoir un financement de votre mairie en échange d’heures travaillées auprès d’un organisme, souvent une association sociale ou culturelle. Il fonctionne comme le Revenu Minimum Étudiant (RME).

Par exemple, vous pouvez consulter l’échange de licence établi à Carcassonne sur ce lien.

Une aide au permis pour prendre en charge le surcoût lié au handicap

D’autres appareils peuvent être disponibles dans votre région. En ce qui concerne la politique locale, il est conseillé de se renseigner auprès du Conseil Régional de votre zone d’habitation.

Certaines bourses de l’AGEFIPH prennent en charge les surcoûts pouvant résulter du handicap. Pour cela, vous devez être demandeur d’emploi ou salarié en milieu normal. L’aide n’est disponible qu’une seule fois.

Le montant de la bourse varie selon la situation du demandeur. Sachez également que des aides peuvent être obtenues pour équiper un véhicule ou pour couvrir les frais de transport.

La demande se fait auprès de l’AGEFIPH de votre région. Vous devez fournir les pièces justificatives nécessaires à l’étude de votre dossier (bulletin de salaire, attestation Pôle Emploi, etc.).

Une fois le permis en poche, une aide pour payer l’essence peut venir à votre rescousse !

Question à poser ? Vous soulevez un problème ? Toute une communauté à votre service…

Si ne pas avoir de permis est un frein à votre insertion ou réinsertion professionnelle, Pôle Emploi peut vous aider à financer le permis de conduire.

Vous devez également être dans l’une des situations suivantes :

Dans le cadre du financement de la licence, Pôle Emploi peut vous octroyer jusqu’à 1 200 euros.

Le paiement s’effectue en 3 fois.

Selon votre situation (étudiant, apprenti, demandeur d’emploi, handicapé, etc.), certains organismes peuvent vous aider à payer le permis.

D’autres dispositifs s’adressent au plus grand nombre, par exemple les auto-écoles en ligne.

La plupart des installations de licence réduisent les coûts. On peut citer par exemple :

Crédit photo : © Richard Villalon, Kar Tr, Olivier Le Moal, o_lypa, Pixelmania, ArtemSam, tarafoto, ALDECAstudio, Antonioguillem / Fotolia