Assurer un jeune conducteur peut parfois être un véritable casse-tête, notamment en raison des différents paramètres à prendre en compte lors de la souscription d’une assurance. Parfois les premiers contrats d’assurance pour un jeune conducteur coûtent très cher, et il est difficile de trouver le bon compromis entre le prix idéal et les différentes prestations de l’assurance. Pour cela, il est indispensable de faire de nombreux comparatifs entre les différents produits du marché, afin de choisir la meilleure solution, que ce soit en termes de prix ou de couverture.

Comment assurer un jeune conducteur

Comment assurer un jeune conducteur ?

Alors comment assurer un jeune conducteur pour lui offrir une couverture complète lors de son premier trajet en voiture ? Souvent, les parents préfèrent assurer le véhicule à leur nom en ajoutant leur enfant comme autre conducteur. Ainsi, cette subtilité, largement utilisée pour les jeunes conducteurs, permet aux jeunes conducteurs de bénéficier de tarifs avantageux de la part de leurs parents, notamment en raison de leur expérience de conduite. De ce fait, il est important de le rappeler, l’assurance sera de moins en moins chère pour un conducteur avisé qui n’a pas eu d’accident lors de son trajet assuré. Cependant, cette solution, si elle se trouve être très intéressante à l’heure actuelle, ne l’est pas particulièrement sur le long terme.

POURQUOI ASSURER UN JEUNE CONDUCTEUR EN SON NOM ?

Ainsi, si la solution la moins coûteuse dans un premier temps est de souscrire une assurance pour le jeune conducteur au nom des parents, ce n’est pas une solution très viable dans la durée pour le nouveau conducteur. Pourquoi alors s’assurer directement au nom du jeune conducteur ? Tout simplement parce qu’il pourra bénéficier du système de bonus/malus en l’assurant directement à son nom, ce qui lui permet de bénéficier d’un taux de plus en plus attractif avec le temps. En fait, le système d’assurance français est fait d’une manière qui récompense les conducteurs qui n’ont eu aucun accident au cours de l’année. Ainsi, en cas de non sinistre au cours de l’année d’assurance, l’assuré bénéficiera d’un bonus qui permettra de réduire légèrement le montant annuel d’assurance. En revanche, si l’assuré provoque un sinistre au cours de l’année de souscription, il bénéficiera d’une pénalité sur le montant de son assurance annuelle : le prix de son assurance sera alors plus élevé.

À Lire  A partir de 2019, les étudiants n'auront plus à payer de cotisations sociales étudiantes

Pourquoi souscrire à une assurance tout risque pour un jeune conducteur ?

Bien qu’il existe différents types d’assurance pour les conducteurs, la plus grande différence se situe entre l’assurance tous risques et l’assurance responsabilité civile. En effet, une assurance tous risques prendra en charge un grand nombre de cas et apportera une réelle sécurité en cas de sinistre, ce qui n’est pas le cas d’une assurance responsabilité civile bien trop contraignante. Dès lors, le premier trajet en voiture peut être une véritable histoire pour le jeune conducteur, il est important de miser sur une assurance tous risques pour apporter une réelle protection au conducteur novice, bien plus souvent exposé dans les accidents de la route, notamment à cause de. à sa nouvelle expérience.