Anciennement située à proximité du pôle universitaire de Vichy, la clinique de l’école d’ostéopathie vient de déménager au centre commercial Les Quatre Chemins. Avec des prix accessibles à tous.

Depuis 2008, l’Institut d’Enseignement Supérieur en Ostéopathie (IFSO) de Vichy forme des ostéopathes. Et depuis ce mois de septembre, à l’occasion de la rentrée, une ostéoclinique a ouvert ses portes au centre commercial Les Quatre Chemins à Vichy. En lien avec l’IFSO, école agréée par le Ministère de la Santé et des Solidarités, cette clinique a pour vocation d’être un centre de consultation et d’application au sein des soins ostéopathiques.

Clinique de l’IFSO

La clinique s’étend sur une superficie de 400 m2 et comprend trois pièces définies : 1/ Une unité réservée aux étudiants avec vestiaires, salles d’étude et de repos et une cuisine 2/ Un espace réservé aux patients avec une salle d’attente et six chambres de 20 m2 chacun destiné aux consultations d’ostéopathie 3/ Un espace réservé à la pédagogie avec une salle de classe où les accords avec les patients sont débriefés entre les étudiants et un encadrant professionnel.

Pourquoi consulter un ostéopathe ?

– Les motifs de consultation sont principalement des problèmes musculo-squelettiques : douleurs à l’épaule, aux cervicales, au bas du dos, au dos etc., précise Julien Livertout, directeur de l’IFSO. La clinique s’adresse aussi aux personnes qui souhaitent reprendre le sport en établissant un bilan, aux personnes qui se sont blessées dans le sport. Les troubles digestifs fonctionnels, le stress ou l’endormissement font également partie des motifs de consultation, bien qu’ils soient minoritaires. »

Étudiant versus praticien diplômé

– Tous les professionnels qui ont été formés dans des écoles agréées doivent passer par ce type de pédagogie avec la clinique associée, précise Julien Livertout. Cela se retrouve aussi chez nos confrères dentistes, dans les CHU… Nous participons au perfectionnement des professionnels qui exercent déjà ». La différence entre une consultation en clinique et en cabinet privé ? « Certes nous recevons de vrais patients à problèmes, et qui seront soignés comme dans un cabinet médical, mais sous la houlette d’un encadrant professionnel, c’est-à-dire un professionnel expert qui a son propre cabinet libéral qui vient transmettre sa passion et ses compétences ». La clinique propose donc un cadre pédagogique, avec une offre de qualité, mais avec les inconvénients de la pédagogie. « Les séances seront donc parfois plus longues et/ou plus nombreuses. suivi prioritaire. En clinique, le patient n’aura pas forcément le même thérapeute à chaque consultation ». En effet, le patient sera entre les mains d’un étudiant de quatrième année, en fin de cursus universitaire et en le processus d’acquisition du geste professionnel. » 4 ou 5 étudiants à tour de rôle sont présents en permanence à La vingtaine d’étudiants suivent des cours théoriques pendant ce temps.

À Lire  Loyers impayés : que faire et quels recours pour le propriétaire ?

Prise en charge

La clinique est ouverte aux patients de 8h30 à 17h30 du lundi au vendredi de septembre à juin. Dans chaque salle de consultation on retrouve le même équipement qu’en pratique professionnelle, à savoir une table de manipulation électrique, un pupitre, un ordinateur avec logiciel de gestion du patient, du mobilier pour que le patient puisse se déshabiller en toute intimité, du matériel pour la lecture des radiographies, la pesée et la mesure du patient, un tensiomètre… « En fait, les étudiants s’occuperont des patients comme s’ils travaillaient déjà dans leur propre cabinet, sauf pour la sécurité des patients, ils seront encadrés par des superviseurs expérimentés ». Pour une prise en charge plus avancée des patients, deux cabinets sont équipés de matériel audio et vidéo. « Activée ou non selon le patient, la retransmission en direct sans enregistrement dans la salle pédagogique permet aux étudiants de 4ème année et au superviseur de débriefer la séance en direct et d’apporter des solutions au patient lors de sa prochaine visite à la clinique. » Une autre salle de débriefing vidéo et audio permet aux formateurs de construire des situations cliniques pour les étudiants, inspirées de la pratique quotidienne.

Tarifs

« Le prix est cohérent avec la prestation, précise Julien Livertout. Cela justifie nos tarifs inférieurs à ceux habituellement pratiqués par les experts. Le tarif est de 30 € la séance, remboursé par l’assurance maladie. Nous avons aussi un système d’abonnement avec des cartes familiales. 30 € et donne accès à des séances au tarif unique de 10 €, qui peuvent également être remboursées par les mutuelles. La clinique s’adresse à tous les types de patients mais aussi à ceux qui n’ont pas les moyens financiers d’aller en cabinet libéral. bénéficier d’avantages gratuits pour les étudiants, pour les personnes couvertes par la mutuelle universelle et les demandeurs d’emploi. La mission éducative et sociale est donc très claire pour nous.

Pourquoi déménager dans le centre de Vichy?

La clinique existe rue Gallieni à Vichy depuis 2013. « L’IFSO existe toujours rue Gallieni, mais uniquement pour la partie pédagogique. Pour être au cœur de la ville, pour être au plus proche des patients, nous avons implanté la clinique au centre commercial Les Quatre Chemins, car c’est un lieu très central à Vichy pour toucher un public plus large. C’est le lieu idéal pour la transition entre la pédagogie et le monde professionnel ».