A partir de début 2023, les contrôles seront limités aux entreprises de moins de 20 salariés, sauf exceptions. Article de François Taquet, avocat spécialisé dans le contrôle Urssaf.

Rappelons, de manière générale, que le code de la prévoyance sociale ne fixe pas de limite à la durée du contrôle (Cass. 2 civ. 28 mai 2015. recours n° 14-17618, 5 novembre 2015. recours n° 14- 23281 ). ). Cependant, nous soupçonnons que cette règle peut difficilement s’appliquer aux TPE où un audit causerait certainement une gêne importante au fonctionnement de l’entreprise.

Dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2023, des précisions ont été apportées concernant la limitation de la durée du contrôle.

A compter du 1er janvier 2023, dans les entités de moins de vingt salariés, les inspections ne peuvent s’étendre sur une période supérieure à trois mois, entre le début effectif de l’inspection et la lettre d’observation. S’agissant de la notion de « moins de vingt salariés », il ne s’agit pas de conserver le salaire des salariés de l’entreprise sur la période couverte par le contrôle, mais d’évaluer ces salariés au moment de ce contrôle (Paris, Pôle 6 salle 13, 25 juin 2021, RG n° 17/07085).

Des exceptions cependant

Si le principe est clair, il est marqué par de nombreuses exceptions. Avec ça :

Tant de sentiments diluent la portée du principe.

Source : batirama.com / François Taquet, avocat / Photo © Mohamed Hassan de Pixabay

À Lire  A Noël, pourquoi décore-t-on un sapin ? Histoire et traditions entourant cet arbre très spécial