Avec son design atypique, certains l’adorent, d’autres le détestent. En tout cas, une chose est sûre : le nouveau SUV Citroën Oli ne laissera personne indifférent. Sous les traits d’un Humer, ce nouveau modèle de la marque à chevrons se démarque par son concept original, mais surtout par son prix abordable pour un SUV électrique, qui avoisine les 25 000 euros.

Un design pour le moins original

Au volant du nouveau SUV électrique Citroën Oli, vous ne passerez certainement pas inaperçu. Certes, le design reste un critère totalement subjectif, mais il faut avouer que le constructeur français a cette fois fait un gros pari.

Les lignes horizontales et verticales donnent à ce véhicule un design inhabituel. À première vue, on pourrait croire qu’il s’agit d’un véhicule militaire, mais la Citroën Oli est bel et bien conçue pour les civils.

Révolutionnaire à bien des égards, ce modèle est également plus respectueux de l’environnement. Hormis le moteur électrique, son corps est composé de matériaux recyclés. Tout dans cette voiture est pensé pour permettre aux futurs propriétaires de faire des économies.

Par exemple, le choix d’un pare-brise vertical de plus petite surface se justifie par le fait que les passagers de la voiture sont moins exposés au soleil et nécessitent moins de climatisation. Cela réduira la consommation de la batterie de 17% en moyenne.

De plus, s’il casse, il en coûtera moins cher à remplacer. L’objectif de Citroën avec sa nouvelle « voiture » reste aussi de concevoir une voiture entièrement modulable.

À Lire  Votre assurance automobile collective -

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES ASSURANCES VOITURE <<

Le prix, l’argument qui fait mouche !

Pour concevoir la carrosserie à partir de matériaux recyclés, Citroën a noué plusieurs partenariats. Elle a donc fait appel à la société allemande BASF pour produire le capot, le toit et le coffre. Du carton recyclé en forme de nid d’abeille a été emprisonné entre deux feuilles de fibre de verre, elles-mêmes recouvertes d’une couche de résine.

Quant aux pare-chocs, le constructeur s’est appuyé sur le savoir-faire de la société française Plastic Omnium, qui a utilisé du polypropylène recyclable.

Le constructeur a même opté pour des matériaux écologiques pour les jantes. Les pneus sont fabriqués à partir d’huiles naturelles et de cendre de riz.

Ces matériaux révolutionnaires n’influent toutefois pas sur le prix, puisque le SUV s’affiche sous la barre des 25 000 euros. Un argument qui risque de faire mouche en cette période d’inflation.

Toute économie d’argent aujourd’hui est bonne à prendre. Le contexte actuel fait de cette nouvelle Citroën une opportunité à saisir. Et afin de réduire encore les coûts pesant sur les conducteurs, il leur est recommandé de demander un devis d’assurance auto à plusieurs compagnies et de choisir l’offre la plus attractive.