Ce lundi 12 septembre 2022, un exercice militaire s’est soldé par l’hospitalisation de plusieurs parachutistes. Selon le ministère de la Défense, il s’agit d’un incident mineur qui se produit fréquemment.

Le saut en parachute a été effectué dans le cadre de l’opération « Storm Tide », un exercice d’évacuation à grande échelle impliquant 800 soldats. Lors d’un « largage », plusieurs parachutistes atterrissent sur la piste de l’aérodrome de Weelde à Ravels au lieu d’atterrir sur l’herbe.

Certains d’entre eux sont indemnes, d’autres ont subi des lésions ligamentaires, de petites fractures ou des contusions. « Cinq personnes sont légèrement blessées. Elles ne sont pas hospitalisées mais sont désormais chez elles et ne participent plus à l’opération », a précisé le capitaine Gino Clocheret.

L’officier a exclu toute forme de responsabilité à l’origine de l’incident, « ce qui est typique du parachutisme ». « Des atterrissages difficiles avec des blessés légers se produisent régulièrement », a déclaré le capitaine Clocheret, qui a souligné qu’aucun soldat n’avait été gravement blessé.

Le Régiment d’opérations spéciales de la Défense mène un exercice d’évacuation à grande échelle avec des lycéens, qui a débuté le 5 septembre et se terminera vendredi. L’opération, baptisée « Storm Tide », implique quelque 800 militaires des composantes terrestre, aérienne et sanitaire qui procèdent à une importante évacuation des civils, effectuée pour l’occasion par 300 lycéens.

À Lire  Cdiscount sport : Le kit musculation HOMCOM ne coûte que 345,90 €