Christina Aguilera: Le gode: argument massue des accessoires de scène

Christina Aguilera portait un gode-ceinture à Pride Los Angeles. Ce jouet sexuel est un symbole marqué par des stars de la pop, telles que Björk et Miley Cyrus, qui adhèrent aux exigences LGBT+.

Christina Aguilera en concert samedi à Los Angeles, dans le cadre de la Pride.

Christina Aguilera est-elle une icône de la mode ? La chanteuse américaine de 41 ans est surtout connue pour ses fashion faux pas. Ce dernier sera sans doute pardonné par les experts de « Queer Eye ». En effet, c’est arrivé lors d’un concert que la star a donné samedi à Los Angeles dans le cadre de Pride. Pour interpréter l’un de ses tubes, la blonde au peroxyde s’est parée d’un gode-ceinture dont le phallus vert était constellé de strass.

La chanteuse de 40 ans est une militante des droits LGBT+.

Pour Christina Aguilera, ce pas accessoire n’est pas une provocation gratuite. Il symbolise son engagement envers les revendications des personnes LGBT+. « Il est extrêmement important que toutes mes tenues reflètent l’esprit de chaque chanson. Chacune aborde un thème précis : le coming out, la liberté, l’acceptation de la sexualité et la confiance en soi, par exemple », a déclaré l’artiste au magazine de mode « W ».

Ses costumes de scène ont été conçus par des créateurs ouvertement LGBT+.

Pour le défilé de Christina Aguilera, ses stylistes, Anna Trevelyan et Chris Horan, ont mélangé des looks aux couleurs arc-en-ciel avec des éléments conçus par des créateurs de mode ouvertement LGBT+. Sur les réseaux sociaux, personne ne prétend avoir créé le gode-ceinture, force est de conclure que le jouet a été dévoilé dans un sex-shop.

À Lire  Coverage Mystery Festival 2022 - Page 4 - Le circuit professionnel et la couverture

De Björk à Miley Cyrus

Christina Aguilera n’a évidemment rien inventé sur celui-ci. Ce qui n’enlève rien à ses mérites. La showgirl enfonce un clou déjà planté par certains de ses collègues, Björk et Miley Cyrus notamment.

Contrairement à Aguilera, la chanteuse islandaise de 56 ans est une icône de mode respectée dans la profession (sa robe cygne à Cannes en 2001). Ses idiosyncrasies stylistiques sont admirées car elles résonnent avec leur époque. En 2017, une des images qui accompagnait son album « Utopia » montrait son gode-ceinture. Fondamentalement, la photo était aussi un hommage aux minorités sexuelles puisqu’elle a été prise par Santiago Felipe. Le photographe s’est illustré en immortalisant des drag queens et des personnalités associées à la communauté LGBT+ : Amanda Lepore, Billy Porter ou Lady Gaga, entre autres.

Le gode-ceinture était un accessoire récurrent pour Miley Cyrus, 29 ans, qui l’a dévoilé à plusieurs reprises sur scène en 2015 (voir vidéo ci-dessous), l’incorporant dans des poses lascives captées par Terry Richardson pour « Candy », la même année. Ce magazine se présente comme « le premier magazine de mode entièrement dédié à la célébration du travestissement, de la transsexualité et de l’androgynie dans toute leur splendeur ». A cette époque, la chanteuse voulait casser son image de petite fille sage estampillée Disney. Le sextoy est devenu une baguette magique qui l’a transformée en bad girl. Du coup, des revendications comme « Mon corps : mon choix », se déclare pansexuel.

Miley Cyrus en couverture de « Candy » en 2015.