Les responsables d’entreprises de travaux publics se verront proposer, depuis début 2023, les formations dispensées par l’ESTP pour contribuer à réduire leur empreinte carbone.

Former 100% des futurs collaborateurs aux chantiers décarbonés. C’est l’objectif du plan de formation que la profession des Travaux Publics s’apprête à déployer dans le cadre de ses engagements de réduction de 40% des émissions de CO2 d’ici 2030 et de neutralité carbone d’ici 2050.

Il s’agit donc, dans un contexte de transformation profonde des pratiques et d’urgence de nouvelles compétences, d’accompagner l’ensemble des 8 000 entreprises du secteur et leurs 310 000 salariés.

Aider les dirigeants à calculer leur empreinte carbone et à mettre en place un plan de formation

Les chefs d’entreprise se verront proposer, dès janvier 2023, une journée à temps partiel dispensée par l’École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l’industrie (ESTP). Au programme : la méthodologie de calcul de l’empreinte carbone de l’entreprise a été identifiée, ainsi que la mise en place d’un plan de formation afin que tous les salariés, encadrants et accompagnants, mettent en place des solutions de décarbonation.

Cette formation gratuite sera également disponible en numérique sur la plateforme de formation en ligne aux travaux publics tpdemain.com. Le dispositif sera également déployé sur les cinq prochaines années dans les centres de formation initiale et continue de la profession.

À Lire  Santé, éducation : "Il faut recréer un marché du travail dynamique dans les professions et secteurs réglementés par l'Etat"