La maladie d’Alzheimer est une démence dévastatrice et évolutive qui touche toute personne vulnérable, en particulier les personnes âgées. Elle se caractérise par une perte de mémoire, des changements d’humeur et de comportement et une diminution des capacités cognitives. Malheureusement pour ceux qui en sont atteints, elle est incurable et peut évoluer lentement ou rapidement selon les cas.

Beaucoup de choses favorisent cette maladie bien que son mécanisme soit encore mal connu. Cependant, la recherche montre que regarder trop la télévision expose une personne à un risque accru de maladie d’Alzheimer. Voici ce que vous devez savoir.

Qu’est-ce que la maladie l’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer fait partie des maladies qui affectent le cerveau. Les symptômes apparaissent avec le temps et progressent soudainement pour finalement interférer avec les activités quotidiennes. La perte de mémoire est souvent le premier symptôme, suivi de problèmes d’élocution, de confusion et de changements d’humeur et de comportement.

La maladie d’Alzheimer représente 60 à 80 % des maladies neurodégénératives. Elle affecte généralement les personnes de plus de 65 ans. Bien que la maladie d’Alzheimer précoce puisse apparaître chez les personnes âgées de 40 à 50 ans.

Malheureusement, il n’existe aucun remède connu pour la maladie d’Alzheimer. Cependant, plusieurs traitements peuvent être faits pour contrôler et réduire ses symptômes.

Regarder la télévision pendant de longues heures peut engendrer le risque de démence ! On vous explique !

Selon une étude récente, les personnes qui regardent la télévision plus de quatre heures par jour sont plus à risque de développer une démence ou la maladie d’Alzheimer. L’auteur principal de l’étude, le Dr. Lennart Mucke, estime que c’est parce que regarder la télévision est une activité sédentaire.

Lorsque nous sommes inactifs, notre cerveau ne reçoit pas la stimulation dont il a besoin pour rester en bonne santé. De plus, regarder la télévision est souvent une activité solitaire, ce qui peut conduire à l’isolement. Regarder la télévision pendant une longue période peut causer des problèmes. Comme une diminution de la capacité d’attention et une augmentation de l’anxiété. Il peut également avoir un effet négatif sur la santé du cerveau.

À Lire  Conseils de prévention des chutes pour les enfants

Enfin, le contenu de nombreux programmes télévisés peut être répétitif et structuré. Cela peut rendre notre cerveau moins flexible et incapable de s’adapter à de nouvelles situations. Bien que de nombreuses études soient à faire pour confirmer ces résultats, il semble clair que l’usage excessif de la télévision n’est pas bon pour notre santé mentale.

Y a-t-il d’autres moyens pour minimiser les dégâts ?

Nous savons à quel point la télévision est importante pour certains d’entre vous. C’est une forme de divertissement qui vous permet de vous distraire et de vous durer plusieurs heures. Mais voici quelques conseils que vous pouvez suivre pour regarder la télévision sans affecter la santé de votre cerveau.

Par exemple, faire des pauses régulières pour marcher ou prendre l’air peut vous aider à garder l’esprit clair. De plus, choisir des programmes éducatifs ou stimulants peut aider votre cerveau à être plus actif. Enfin, limitez le temps d’écran en fixant des heures d’écoute de la télévision spécifiques et en vous y tenant. Grâce à ces conseils, vous pouvez profiter de vos émissions préférées sans nuire à la santé de votre cerveau.

Quelles sont les autres habitudes qui peuvent participer au développement d’une démence ?

Bien qu’il n’existe aucun moyen infaillible de prévenir la démence, certaines habitudes ont été associées à un risque accru de contracter la maladie. Par exemple, il a été démontré que le tabagisme endommage les cellules cérébrales et réduit le flux sanguin vers le cerveau. Cela peut entraîner un déclin de la fonction cognitive et un risque accru de démence. De même, boire trop d’alcool peut également endommager les cellules cérébrales et causer des problèmes de mémoire et de réflexion.

De plus, un mode de vie sédentaire peut également être un facteur de risque majeur de démence, car il peut entraîner l’accumulation de plaque dans le cerveau. Enfin, une mauvaise alimentation a aussi des effets fatals sur le déclin cognitif. Ce ne sont là que quelques-unes des habitudes qui peuvent augmenter le risque de démence. Par conséquent, il est important d’apporter certains changements à votre mode de vie pour maintenir votre santé.

* Presse Santé s’efforce de transmettre les connaissances en santé dans un langage accessible à tous. Évidemment, les informations fournies ne peuvent se substituer à l’avis d’un professionnel de la santé.

alzheimer Alzheimer provoque la démence