© Capture d’écran Facebook – Cette négligence au volant est inexcusable et peut vous coûter TRES cher, attention !

Si vous êtes propriétaire d’un véhicule, vous devez respecter certaines obligations imposées par la loi. Et sinon, vous pouvez recevoir une amende très élevée. Aujourd’hui nous allons vous parler de cet oubli qui peut vous coûter jusqu’à 3 750 euros. Ne vous inquiétez pas, la newsroom d’Objeko vous dira tout. Tu es prêt ?

A quoi sert une assurance auto ?

Une assurance est obligatoire pour conduire et voyager avec un véhicule terrestre à moteur. Et cette obligation n’est pas établie juste pour vous embêter. En effet, l’assurance permet notamment d’assurer une protection pour votre voiture. Sa fonction est d’aider économiquement dans les dommages subis par l’assuré ou par un tiers. Par exemple, lors d’un accident de la circulation ou d’un dommage subi en dehors de la circulation. Que ce soit pour des dommages matériels ou corporels.

Il existe différents types d’assurances pour votre véhicule. Et même si votre véhicule n’est assuré qu’au « tiers », il protège tout de même le conducteur en cas de litige. En effet, le conducteur pourrait être exonéré des dépenses liées à l’accident, telles que le remboursement du véhicule, les frais d’hospitalisation et divers dommages et indemnités. Il faut savoir que si vous conduisez sans souscrire une assurance, c’est un délit. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que vous prenez beaucoup de risques.

À Lire  AIG : renforcement de l'assurance responsabilité civile des administrateurs

3750 euros si vous roulez sans

Tout d’abord, sachez que vous pouvez être sanctionné par une amende. La première sanction envisageable est tout d’abord une amende pour défaut d’assurance de 35 euros. Celui-ci n’est valable que si vous n’avez pas l’attestation d’assurance ou si vous ne la présentez pas lors d’un contrôle routier par la police. En revanche, si vous n’avez vraiment pas d’assurance, l’article L324-2 du code de la route établit que cet acte est un délit gravement punissable.

Ainsi, le montant de cette amende est de 3750 euros. Mais ne risquez pas cela. En fait, vous risquez également de recevoir d’autres sanctions. Par exemple, le travail d’intérêt général, la suspension pour une durée de 3 ans ou plus, l’interdiction de conduire certains véhicules pendant 5 ans maximum, l’obligation de suivre un cours de sensibilisation à la sécurité routière et, enfin, la confiscation du véhicule. Ces mesures complémentaires varient en fonction du temps de conduite sans assurance et de la situation du conducteur.

Les différentes formules pour assurer votre voiture

Vous avez donc plusieurs options. Il y a tout d’abord l’assurance automobile dite « responsabilité civile ». C’est la formule minimale que vous devez choisir selon la loi. Il existe aussi des compagnies d’assurances qui proposent des formules minimales « tiers ». Il existe également des formules « tiers » avec une multitude de services au meilleur rapport qualité-prix. Pour choisir, n’hésitez pas à faire plusieurs budgets. Le choix vous appartient donc.