Au Grand Prix d’Australie, pour la première fois en 2022, Marc Márquez s’est battu pour la victoire en terminant deuxième juste derrière le vainqueur, Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), ce qui a été l’une de ses meilleures performances après sa quatrième opération du bras droit.

Lors d’une conférence de presse, on a demandé à l’Espagnol Repsol Honda à quel point il se trouvait à Phillip Island par rapport à l’endroit où il se trouvait en 2019. Dans sa réponse, il a précisé qu’il y avait des différences dans sa propre approche :

– Est différent. Bien sûr j’avais des points forts et des points où j’ai encore quelques difficultés. Mais bien sûr, maintenant j’essaie de profiter un peu plus de l’expérience, de mieux appréhender les week-ends et de tirer le meilleur parti de chaque situation.

Marquez a ensuite indiqué que ce n’est que pendant la trêve hivernale qu’il comprendra s’il est proche de son maximum ou s’il peut encore progresser : « Je comprendrai mon niveau maximum pendant l’hiver. C’est en hiver que je comprendrai si nous sommes proches ou si j’ai encore une marge de progression. »

À Lire  Dans les pas d'Alexandra David-Néel