Publié le

Reconnu coupable de viols ou d’agressions sexuelles sur 4 enfants de son entourage et de détention d’images pédopornographiques, Pascal Pessiot passera les 16 prochaines années de sa vie en prison. Rappel des faits…

27 septembre 2022 à 15 h 10

Dans le domaine professionnel, Pascal Pessiot avait réussi dans le secteur immobilier puis à la tête de la Société française de casinos. Il avait été pilote de course, notamment aux 24 Heures du Mans. Sur le plan personnel, il était de toutes les soirées libertines du Cap d’Agde et en organisait également, avec sa femme, Katia.

Troc, fétichisme, sadomasochisme, scathophilie… le couple se livre à toutes sortes d’expériences. Rien de vraiment condamnable jusque-là, si ce n’est qu’en privé, Pascal Pessiot s’est également livré à des viols et agressions sexuelles sur les enfants de proches et disposait de plus de 80 000 images pédopornographiques. De plus, il a exposé ses jumeaux à une sexualité excessive.

Le procès a révélé que Pascal Pessiot et sa femme Katia vivaient avec l’amant de cette dernière, un homme soumis qui aimait marcher en laisse comme un chien, lié de cuir. Les trois partenaires vivaient avec les jumeaux du couple, les exposant au quotidien à un mode de vie extrêmement sexuel.

À Lire  Ille et Vilaine. Les dirigeants d'un club libertin condamnés pour abus de biens de l'entreprise