Depuis près de 70 ans, Le Normandy fait partie de la vie des habitants du bassin d’Aurillac. Son entrée en marbre, son grand escalier et ses fauteuils rouges sont désormais figés dans le temps.

D’abord la cave à fromages, puis le cinéma, le lieu va écrire une nouvelle page de son histoire…

UN RETOUR AUX SOURCES

Vincenti Meters est d’origine italienne. Enfant, le garçon passait ses étés au cœur de la châtaigneraie du Cantal, sur le domaine de ses grands-parents maternels. Aujourd’hui âgé de 47 ans et après une carrière dans l’immobilier de luxe à Florence, il décide de tout quitter :

« Au début de la crise du Covid, je suis revenu en France, ici, dans la maison familiale. Ce retour aux sources m’a ouvert les yeux. »

L’homme d’affaires franco-italien mûrit alors le projet : ouvrir un club libertin dans le Cantal. « J’ai découvert qu’il n’y a qu’un seul établissement de ce genre dans le département, près de Saint-Flour, et qu’il n’est pas ouvert tout le temps ! ». (cf. : La Manotte à Loubaresse).

« Manque » selon Vincenti, convaincu que « beaucoup de couples sont à la recherche de nouvelles expériences, tentés par des formes de débauche ».

UN LIEU EMBLÉMATIQUE D’AURILLAC

Fermé depuis mars 2015, l’ancien cinéma d’Aurillac Le Normandy a séduit un entrepreneur : pour les premières soirées, son immense hall se transformera en bar lounge. Les cinq salles de ce bar permettront de créer « plusieurs ambiances, pour l’après-dîner ».

À Lire  Comment tirer parti de votre trafic SEO avec le marketing entrant - SEO and Engine News

Les travaux et l’investissement s’annoncent colossaux : il faudra plusieurs mois pour créer ce lieu imaginé par Vincenti Mètres. Le coût est estimé à près de 1,3 million d’euros. « Plusieurs investisseurs privés m’ont rejoint dans l’aventure », précise le futur patron.

ET SI VOUS LUI TROUVIEZ UN NOM ? 

Juste une question : le nom de l’établissement… Pour « Mètre » du lieu, il doit représenter l’état d’esprit du concept : « à la fois convivial et malicieux ».

Vincenti fait appel à votre imagination et attend vos idées ! Vous pouvez lui écrire à l’adresse e-mail : Poissondavriljordannefm@gmail.com

Photos : Google Street View, Adobe Stock, Jordanne FM