Alors que Météo-France s’attend cette semaine à l’une des premières chaleurs du millénaire, L’Éclaireur propose quelques astuces pour une télévision cool.

Depuis le début de la crise sanitaire, les entreprises sont de plus en plus flexibles en matière de télétravail. Une excellente nouvelle pour les employés, sauf dans le cas où leur bureau à domicile est mal couvert.

Principaux composants du chauffage intérieur, les appareils électriques – et donc les ordinateurs et les écrans – sont nos pires ennemis en période de canicule. Alors, comment gardez-vous votre maison au frais?

1 Réduire le nombre d’écrans allumés

Quiconque a déjà travaillé sur un ordinateur avec plusieurs écrans le sait : il n’y a pas de retour en arrière. Surtout pas pour travailler sur un petit ordinateur portable. Cependant, les calculs sont faits rapidement. Plus il y a d’écrans dans la pièce, plus il fait chaud.

Les écrans d’ordinateur sont particulièrement énergivores et génèrent beaucoup de chaleur lorsqu’ils sont utilisés. Nous recommandons, dans la mesure du possible, de ne pas utiliser plus d’un écran. Et, si possible, contentez-vous de l’écran du portable.

Dans le cas où se fier au (petit) écran de votre ordinateur portable est impossible, vous pouvez réduire la luminosité des écrans pour réduire la consommation d’énergie. Cependant, il y a de fortes chances que les rideaux soient baissés et les rideaux tirés pour se protéger du froid ; Vous n’avez pas besoin d’avoir un écran très lumineux dans une pièce sombre.

2 Modérer le nombre de programmes en fonctionnement

La communication nécessite une pratique particulière. Entre visioconférence, messagerie, organisation et autres applications papier, nos processeurs informatiques sont testés. Cependant, c’est un calcul : chaque fois que le processeur est utilisé, il dégage de la chaleur.

À Lire  Si je change de travail, vais-je perdre l'argent de mon CPF ?

Il faut donc veiller à fermer les applications que vous n’utilisez pas, et à réduire le nombre de programmes lancés en arrière-plan. C’est la même chose avec les onglets de votre navigateur : chaque onglet est traité par l’ordinateur comme un processus séparé, et augmente ainsi la charge de travail.

3 Activer le mode économie d’énergie

Dans le même ordre d’idées, pensez à activer un système d’économie d’énergie. Même si la batterie est pleine !

Ce mode d’alimentation réduira automatiquement la luminosité de l’écran et ralentira la vitesse du processeur. Deux leviers qui empêcheront le moteur de surchauffer. Cependant, gardez à l’esprit que les ordinateurs sont souvent limités de cette façon. L’utilisation de certaines applications lourdes peut être difficile.

4 Débrancher les chargeurs

Branchez simplement le chargeur de votre ordinateur portable si vous souhaitez recharger votre machine. Ce conseil peut sembler absurde, mais nous sommes nombreux à laisser le bloc de charge en permanence sur la multiprise, prêt à l’emploi.

Cependant, même lorsqu’il n’est pas utilisé, le vent est alimenté par le courant et génère de la chaleur. C’est aussi une bonne pratique qui permet aussi de réduire sa consommation d’électricité tout au long de l’année.

5 Opter pour un système de refroidissement performant

Si nos ordinateurs chauffent trop, c’est aussi parce que le système de refroidissement est souvent primitif. Ou du moins pas très adapté aux épisodes de chaleur extrême.

Voici quelques conseils pour améliorer le flux d’air de l’ordinateur :

Autant d’astuces qu’il ne faut pas déroger aux règles habituelles : sortir l’air tôt le matin, tout fermer quand la température extérieure est plus élevée qu’à l’intérieur et, surtout, rester hydraté.