Si vous avez des règles, vous avez sûrement remarqué que le sang qui coule n’est pas toujours liquide, il contient parfois des morceaux appelés caillots sanguins. S’ils suscitent des inquiétudes, rassurez-vous, ce n’est pas alarmant, c’est un phénomène naturel de l’organisme.

Caillots de sang : qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, il faut rappeler que la menstruation n’est pas formée uniquement par le sang, mais par un tissu qui est éliminé, les cellules mortes de l’endomètre. La découverte de caillots sanguins ou de filaments visqueux peut être préoccupante, mais c’est tout à fait normal. « Les caillots se forment souvent si le sang menstruel s’accumule dans le vagin avant d’être évacué », explique Camille Tallet, sage-femme. « Le sang coagule et forme un caillot », ajoute-t-il.

Les caillots sanguins sont plus visibles chez les femmes qui portent des serviettes hygiéniques ou des culottes menstruelles. Si des tampons sont utilisés, le sang est absorbé avant de pouvoir former un caillot. De plus, l’expert indique qu’il faut différencier les caillots sanguins des fragments de la muqueuse utérine. « Mais ni l’un ni l’autre n’est anormal ou inquiétant », rassure-t-il.

Quelles sont les causes des caillots de sang dans les règles ?

Les caillots sanguins se forment lorsque le sang reste longtemps dans le vagin. « C’est un phénomène qui se produit souvent le matin car le sang est resserré toute la nuit », précise Camille Tallet.

À Lire  500 culottes menstruelles pour les Restaurants du Coeur à Vannes

« Cela dépend aussi de la qualité des menstruations des patientes. Par exemple, certaines femmes ont des règles abondantes les deux premiers jours, donc dès qu’elles sont assises ou allongées, le sang coagule très vite », ajoute la sage-femme. Le corps sécrète un anticoagulant naturel pour permettre au sang de circuler en douceur. Cependant, lorsque les menstruations sont très abondantes, cette substance n’est pas produite en quantité suffisante et des caillots sanguins se forment.

Caillots de sang et grossesse

« Des caillots sanguins chez une femme en retard de règles peuvent être le signe d’une fausse couche précoce », précise Camille Tallet.

« Saigner chez une femme enceinte, avec ou sans caillots, est toujours une urgence », prévient la sage-femme. En cas de grossesse et d’hémorragie, il faut consulter le plus tôt possible.

Caillots de sang lors des règles : quand s’inquiéter ? 

« La présence de caillots sanguins pendant les menstruations n’est en aucun cas grave ! », raconte Camille Tallet. C’est un phénomène naturel lié à la stagnation du sang dans le vagin et/ou dans l’utérus. Cependant, si ces caillots sanguins s’accompagnent de règles très abondantes voire de saignements et/ou de douleurs, il ne faut pas hésiter à consulter son gynécologue ou sa sage-femme.

Quels traitements pour les caillots menstruels ?

Il n’existe pas de véritable traitement pour les caillots sanguins puisqu’il ne s’agit pas d’un trouble gynécologique mais d’une réaction physiologique normale de l’organisme. Cependant, il est possible de réduire la quantité grâce à ces quelques astuces :