En Chine, la garde d’animaux reprend du poil de la bête

Dans son hôtel des quartiers nord de Pékin, Zhou Tianxiao a une clientèle très particulière. Les chiens frappent à nouveau depuis la fin du zéro-Covid en Chine et la résurgence du pet-sitting, dont l’activité est revenue à la normale avec la réouverture de la Chine. ne s’empêchent pas d’amener leurs chiens avec eux », explique qui est également un influenceur en ligne. Au début, cet hôtel d’un demi-million de dollars était destiné à l’exclusivité. le confort de son propre chien, un border collie nommé Sylar. Avant de devenir un véritable commerce, avec ses murs colorés, son grand jardin et ses petites salles sous vidéosurveillance, l’adresse est devenue un lieu prisé des Pékinois qui souhaitent laisser leurs animaux chéris entre de bonnes mains et fêter la nouvelle année l’esprit serein. « Et nous avons une piscine, la rivière Zhou Tianxiao, pour les chiens, les envoyer ici, c’est comme partir en vacances. » Des millions de Chinois vont retrouver leur famille dans les prochains jours, pour la première fois depuis lors . le début de la pandémie de Covid en 2019. Parmi eux, des milliers sont des clients de la plateforme « garderie pour animaux de compagnie » de Maoxiang, « L’Avenue des chats ». Et les affaires reprennent du poil de la bête. Les réservations du Nouvel An dépassent celles de toute l’année 2022, a déclaré à l’AFP son fondateur Yan Dong. « Les gens ne sortaient tout simplement pas de chez eux » alors que la situation sanitaire était désastreuse, se souvient Seven Sha, un « chat » de 30 ans. -sitter » de Pékin, a déclaré à l’AFP qu’il prévoyait de faire 80 visites à domicile pendant les vacances. Son emploi du temps sera chargé. « Je dois travailler de tôt le matin jusqu’à tard le soir », explique-t-elle.& ;nbsp;-Familles-En 2022, près de 100 millions de foyers chinois possédaient un animal de compagnie, un nombre qui augmente avec le développement rapide de la classe moyenne un.  De nombreux propriétaires sont des enseignants dévoués. Mme Sha se souvient même d’une fois où un client lui a envoyé un document de 1 000 mots expliquant comment prendre soin de son chat.De nombreux amoureux des animaux sont également prêts à dépenser de grosses sommes d’argent pour le bien-être de leurs compagnons.  Selon un média de Shanghai, une seule nuit dans une garderie pour animaux de compagnie peut coûter 1 000 yuans, soit environ 136 euros, bien plus que le prix moyen d’une nuit d’hôtel pour un humain. & Nbsp ;        à leurs parents humains. « Personnellement, je préfère passer du temps avec les chiens ici que de rentrer chez moi », confirme Mei, une employée de l’hôtel pour chiens de M. Zhou. « Comme la plupart des familles, quand on se voit pour la première fois pendant les vacances, c’est très joyeux. Mais avec le temps, il peut y avoir des disputes. »mzh-ll-reb/je/mca/tmt/lch

À Lire  Culotte menstruelle : attention à l'inefficacité, alertez l'association

RT France, branche française de la chaîne russe RT, annonce sa « fermeture » (présidente)

RT France, la branche française de la chaîne russe RT suspendue dans l’Union européenne, a annoncé samedi sa « fermeture » au lendemain du gel de ses comptes bancaires La Direction générale du Trésor a décidé de geler les comptes bancaires de RT France, rendre la poursuite de notre activité est impossible », a annoncé Xenia Fedorova, présidente et directrice de la chaîne, sur Twitter.

Vénus et Saturne seront au plus près l’une de l’autre dimanche soir

Ce week-end, encore une fois, le ciel nous offrira un beau spectacle. La conjonction de Vénus, surnommée l’étoile du soir, et de Saturne, la planète aux anneaux. C’est à côté de la constellation du Capricorne, vers le sud-ouest et un peu au-dessus de l’horizon, ce dimanche 22 janvier 2023 au coucher du soleil qu’aura lieu la rencontre. Et avec une Vénus très brillante – le point le plus brillant du ciel en ce moment – et une Saturne dont la magnitude sera inférieure à 1. Le spectacle

A Wuhan, des fleurs pour le Nouvel An et pour les morts du Covid

Feux d’artifice et chrysanthèmes : Trois ans après le confinement de Wuhan à cause du Covid, ses habitants ont marqué samedi l’entrée de la Chine dans l’Année du lapin, rendant hommage à leurs proches décédés. « Amis et famille sont partis cette année » à cause du Covid, raconte M. Zhang, 54 ans, les bras chargés de chrysanthèmes.

Retraites: Dussopt défend un projet de réforme qui rétablira « un maximum d’égalité »

Le ministre du Travail, Olivier Dussopt, a défendu dimanche dans le JDD un projet de réforme « redistributive » des retraites et destiné à « rétablir un maximum d’égalité », à la veille de sa présentation en Conseil des ministres, confirmant au passage que la ‘ augmentation des petites pensions affectera également les retraités actuels. Le projet de loi « comprendra la revalorisation des petites pensions des retraités actuels qui ont travaillé toute leur vie au SMIC, pas seulement le

Des ours tués dans les montagnes des Pyrénées entrent au muséum

Sur les bancs du laboratoire de naturalisation du Muséum d’histoire naturelle de Toulouse en Languedoc, Caramelles, un ours tué par un chasseur dans les Pyrénées en 2021, se remet sur pied, loin des tensions provoquées par la réintroduction du grand prédateur. en novembre 2021 dans les hauteurs du village de Seix (Ariège), par un chasseur qu’il avait agressé et blessé à la jambe alors qu’il était avec ses petits.