Depuis le début des années 2000, la mairie a déménagé dans l’hôtel particulier, au 217, place du marché. Mais connaissez-vous l’histoire de ces lieux ? (Re)découvrez-le ensemble.

Par Éditorial Neufchâtel-en-Bray

Publié le 4 sept. 22 à 11:06

L’actuel hôtel de ville et la bibliothèque, lieux chargés d’histoire à Bosc-le-Hard. De sa construction à nos jours, les locaux ont eu différentes fonctions.

Tout commence en 1740, lorsque le curé Antoine de la Place achève ce grand hôtel particulier au cœur de la ville. 50 ans plus tard, Louis Boniface le revend pour la première fois à Pierre de Maguet. Et ce le sera à plusieurs reprises jusqu’en 1954. Elle a aussi été héritée, transmise et léguée au cours de ces différentes années.

Acquisition par la commune

Acquisition par la commune

Plus qu’un atout, le Petit Château abrite l’école de la ville depuis fin 1936. Jusqu’en 1950, il existe une classe de filles et une classe de garçons (3 niveaux chacune). Les installations ont été occupées par l’armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale.

« Un gros chantier impressionnant »

« Un gros chantier impressionnant »

C’est en 1957 que la ville en fait l’acquisition. L’objectif : installer les services administratifs dans ce bâtiment. Mais le projet est retardé par d’autres priorités comme les écoles, les salles de spectacle et les équipes sportives.

Il faudra attendre 1999 pour que l’idée initiale resurgisse. En effet, les locaux qui abritent les services postaux et les associations se dégradent et la sécurité n’est plus assurée.

Plusieurs années de travaux

Plusieurs années de travaux

Les élus décident alors de lancer un projet de rénovation du grand hôtel particulier afin qu’il puisse abriter la mairie, la bibliothèque et une salle d’exposition en bon état.

À Lire  Chambre. Les devoirs d'Elisabeth dans les délais

Mairie et bibliothèque

Mairie et bibliothèque

Et c’est un démontage minutieux de toutes les pièces qui est réalisé. Entretenir ce qui est en bon état comme les menuiseries, les charpentes ou encore le carrelage. Puis le renouvellement commence. L’escalier retrouve son aspect d’antan, tout comme la charpente intérieure en bois, la charpente avec le faîtage de la croix de Saint-André et les façades en brique de Saint-Jean. Et ce sont les tuiles d’origine qui reposent.

C’est en 2003 que les services administratifs de la mairie s’installent dans les locaux du Petit Château, « après plusieurs années de travaux. C’était un gros projet impressionnant », se souvient le maire Philippe Vincent. Il y a aussi des services sociaux et des bureaux pour les élus.

La bibliothèque s’y est installée un an plus tard. Un immeuble accessible à tous grâce, notamment, à un ascenseur. De grands travaux, qui ont permis, en plus d’améliorer les conditions de travail et d’accueil, la conservation du patrimoine local.

Les locaux de l’ancienne mairie permettront l’installation de bureaux de poste, d’associations. Une salle pour adolescents et une salle de danse pour jeunes enfants y sont aménagées.