Le groupe Heineken a annoncé lundi 14 novembre la fermeture de sa brasserie historique de Schiltigheim, dans le Bas-Rhin. Les salariés sont sous le choc, alors que la mairie entend se battre pour sauver l’usine.

La tour de la brasserie Heineken à Schiltigheim (Bas-Rhin) domine le paysage et est presque un emblème de la ville. Pourtant, le groupe a annoncé sa fermeture d’ici trois ans, ce lundi 14 novembre. « Nous avons tous pris une raclée, et encore une fois, c’est difficile à réaliser », a déclaré un employé. 400 000 litres de bière sont brassés chaque jour dans l’usine, une production transférée dans les usines de Mons-en-Barœul (Nord) et de Marseille (Bouches-du-Rhône) où certains salariés pourraient être déplacés.

« Ils veulent fermer la capitale de la bière d’Espoir en Alsace, le premier lieu de brassage de Heineken. Stratégiquement, ça n’a pas de sens, estime Vania Brouillard, déléguée syndicale FO. Avec 160 ans d’existence, l’usine était un symbole, la dernière encore en activité dans une capitale de la bière qui a vu les brasseries fermer une à une. L’activité est trop chère selon la direction de Heineken, surtout avec les prix exorbitants de l’énergie et des céréales et trop contraignante avec une usine en centre-ville. « Cette histoire doit continuer d’une manière ou d’une autre. C’est une chance d’avoir une activité économique dans le centre, explique Danielle Dambach, bourgmestre de Schiltigheim.

Chaque jour, recevez le journal au 20h00 directe

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne quotidiennement les contenus des médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ce contenu est publié en anglais ou en français.

À Lire  20 restaurants de l'été 2022 à Paris

Toutes les nouvelles sur le site n’expriment pas les vues du site, mais nous transmettons automatiquement ces nouvelles et les traduisons par la technologie programmatique sur le site et non par un éditeur humain.

Ray Richard

Responsable du service technique sur certains sites internet, je suis dans le journalisme électronique depuis 12 ans et suis intéressé par les voyages, les tournées et la découverte du monde de la technologie.